Le Calvados des écrivains


Livres Couvertures de Le Calvados des écrivains
3.67 étoiles sur 5 de 3 Commentaires client

Le Calvados des écrivains - Dans ce pays fertile où la nature foisonne, la littérature ne pouvait que s’épanouir. Nous avons choisi de suivre parmi les auteurs durablement liés au département, les pas de ceux qui nous ont paru le mieux illustrer un certain art de vivre à la normande. Ce Calvados des écrivains est plein de surprises et de plaisirs. Saviez-vous qu’André Gide, maire de La Roque-Baignard, s’érigea en champion de la lutte contre l’alcoolisme dans sa commune ? Qu’Alain Robbe...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Le Calvados des écrivains

Le Titre Du LivreLe Calvados des écrivains
AuteurÉditions Alexandrines
ISBN-102912319838
EditeurEditions Alexandrines
Catégoriesprose
Évaluation du client3.67 étoiles sur 5 de 3 Commentaires client
Nom de fichierle-calvados-des-écrivains.pdf
La taille du fichier23.49 MB


09 mars 2014
Une anthologie régionale découverte grâce à l'opération Masse critique. Une anthologie littéraire dans un format "guide" qui est un triple voyage : un voyage dans les vies d'auteurs - connus ou moins connus, anciens ou contemporains - dans leur présence à un lieu ; un voyage dans la littérature avec les extraits d'oeuvre ; un voyage enfin dans ce Calvados qui est une région que j'aime. sans la connaitre beaucoup. Un livre qui donne le sentiment de découvrir beaucoup, en toute simplicité. Et qui m'a donné envie d'aller me promener dans le Calvados, et de découvrir d'autres anthologies de la collection. (dommage, ma région - et la grande ville de Lyon - n'a pas encore son livre...)

24 mars 2014
C'est une bien jolie promenade littéraire en compagnie d'écrivains du cru normand que nous découvrons avec ce collectif d'auteurs "des balades d'Alexandrine". Il nous mène à la rencontre d'écrivains qui ont marqués de leur plume la région où ils sont nés. de l'inénarrable Alphonse Allais au prolixe Marcel Proust en passant pas le fabuleux Charles Baudelaire, on rencontre tout au long de cet ouvrage une foule de plumitifs très connus ou un peu moins mais toujours avec plaisir voir délectation. Cela donne envie de poursuivre la balade dans les pas des écrivains des autres régions de France.

25 mars 2014
Je remercie abondamment les éditions Alexandrines et Masse critique/ Babelio pour la découverte de cette collection que je ne connaissais pas, qui propose judicieusement une balade jubilatoire dans une région à travers ses « littérateurs », originaires du lieu ou ayant adopté la région. Une manière plaisante et variée de découvrir par la littérature les trésors et spécificités d'un département. Je regarderai les autres lieux édités : La Corse des écrivains, La Bretagne, La Loire-Atlantique, la Somme, le Gard, le Nord et le Paris des écrivains. Ce livre m'a donné des idées pour de prochaînes échappées ,de sorties et de promenades, des maisons d'écrivains à visiter… Au début du volume, une carte présente les différentes parties du département, avec la localisation des différents écrivains Cette promenade dans le « Calvados des écrivains » débute au XVI avec les poètes des vaux de Vire qui invitaient à profiter de la vie et du bon cidre normand. de nombreux écrivains ont élu cette région entre « rivages et bocage ». Gide, Guizot, Alain Robbe-Grillet…, Jérôme Garcin, Alphonse Allais, Françoise Sagan, Marguerite Duras, Apollinaire, Colette, Marcel Proust, Simenon, Léopold Sédar Senghor, Flaubert, Lucie Delarue-Mardrus, Patrick Grainville, Sainte Thérèse, Malherbe, Arcisse de Caumont, etc. Des extraits choisis des auteurs sont présentés, précédés de textes d'écrivains présentant ces auteurs « Où que l'on soit, la mer n'est jamais loin. Patrick Grainville a besoin de « cette promesse d'envol, de voyage, d'élargissement », Baudelaire y goûte « l'ampleur du ciel…les colorations changeantes de la mer », comme Marguerite Duras dont « la prose brève, rythmée, fait songer aux vagues, à la ligne brisée de leurs crêtes » (…) Les écrits du chroniqueur Wace nous rappellent que là est née la Normandie. Caen, Falaise, Bayeux, Dives-sur-Mer, pas un lieu du Calvados qui ne résonne de l'épopée de Guillaume le Conquérant. (…) … le Calvados s'attache profondément les écrivains qui choisissent d'y demeurer. Non seulement pour y écrire ; ils agissent, veulent y laisser leur empreinte. Malherbe échevin, Guizot député et bâtisseur d'école, Gide maire d'un village de 140 habitants, Arcisse de Caumont portant par les chemins la bonne parole scientifique … Fier de son héritage et ouvert au monde d'aujourd'hui, le Calvados fait encore la part belle à l'activité littéraire : l'Académie des Sciences, arts et belles-lettres poursuit son oeuvre de réflexion ; au centre Senghor de Verson, les littératures francophones se rencontrent ; l'Institut mémoire de l'édition contemporaine à l'abbaye d'Ardenne ouvre ses archives au public » -Marie-Odile Laîné- » (p.12-13) Cet ouvrage est illustré de photographies en noir ; en fin de volume, lieux d'inspiration et demeures des écrivains du Calvados, la table des auteurs, avec des éléments biographiques, ainsi qu'un index général des écrivains. J'ai pris plaisir à lire les extraits des différents écrivains « normands » ou « normands d'adoption », dont une découverte totale, François de Cornière…., dont je transcris un extrait de poème, inspiré par cette Normandie où il vit : « UNE PHRASE DE NOTRE VIE Ce que j'aimais dans les mouettes c'est quand elles oscillaient et tout à coup plongeaient - cailloux qui tombent dans l'eau - juste devant nos fenêtres. Nous restions des heures à regarder la mer à nous parler des vagues des nuages et des mouettes. Aujourd'hui je retrouve cette image verticale immédiate qui plonge dans mon poème rieur comme l'été: la porte s'ouvre d'un coup des enfants sont entrés dans des corps de jeunes hommes (des voix de mouettes un peu) avec cette très grosse faim qui précipite le temps fait une tempête dans la cuisine et bouscule le monde éclaboussant d'eau froide une phrase de notre vie. » ---------------------------------------------------------------------------------------------------- N.B : Biographie de François de Cornière En 20 ans, François de Cornière s'est affirmé comme l'un des poètes majeurs des années 90. Des cailloux qui flottent sont autant de repères, posés dans le temps et dans les mots, qui orientent, mine de rien, l'oeuvre en train de s'accomplir : brefs ensembles de poèmes, parus çà et là en revues (Fomalhaut, N.R.F.) et chez de petits éditeurs (Le Pré de l'Âge, le Pavé…), regroupés dans un livre qui trouve, comme de soi, une cohérence interne. Ici, on retrouvera « la petite musique des mots » si caractéristique de l'auteur et que ses lecteurs connaissent bien. François de Cornière est né en 1950. Il vit à Caen où il est l'homme-orchestre, depuis 15 ans, des « Rencontres pour Lire ». Il a publié une quinzaine d'ouvrages, tant en prose qu'en poésie, parmi lesquels Tout doit disparaître (1984, Prix R.T.L.-Poésie 1) et Tout cela (1992, Prix Georges Limbour et Prix Apollinaire) aux Éditions le dé bleu. [Printemps des Poètes] --------------------------------------------------------------------------------------------------------- + Lire la suite