La Musique du hasard


Livres Couvertures de La Musique du hasard
3.94 étoiles sur 5 de 557 Commentaires client

La Musique du hasard - Auster nous convie à une randonnée existentielle: celle d'un homme qui, après avoir confié sa fille à sa sœur, se retrouve sans attache, pris dans le tourbillon d'une errance désespérée qu'il ne comprend pas lui-même. Cette dynamique incontrôlable le pousse à sillonner les Etats-Unis en voiture. Il rencontre, au son de "La Musique du hasard", des personnages surgis de nulle part qui vont donner un tour extraordinaire à cette fuite en avant. Il serait criminel d'en r...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La Musique du hasard

Le Titre Du LivreLa Musique du hasard
AuteurPaul Auster
ISBN-102253138320
EditeurLe Livre de Poche
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.94 étoiles sur 5 de 557 Commentaires client
Nom de fichierla-musique-du-hasard.pdf
La taille du fichier25.01 MB


22 juillet 2014
Chez Paul Auster, on reconnaît tout de suite sa patte, disons sa plume: un mec paumé, tombé au plus bas - ruiné, convalescent, ayant tout abandonné, bref, au pied du mur, à quelques pas seulement de la déchéance la plus complète, de la chute sans fin. En quelques lignes, il nous révèle la situation du personnage; ensuite, à nous d'imaginer comment il va bien pouvoir se tirer de là, mais peine perdue: l'imagination de Paul Auster est si riche, ses intrigues à la fois si raffinées et si complexes, que je défie quiconque d'imaginer la fin. Voici donc Nashe, pompier et père d'une petite fille, se retrouvant tout d'un coup avec une considérable somme d'argent, héritée de son père qu'il connaît à peine. il plaque tout, prend sa voiture, et pendant un an, roule, roule roule, traverse les Etats-Unis en long et en travers, sans quasiment jamais poser le pied au sol. L'argent s'écoule. Il ne reste plus que quelques billets. Plus de travail, plus de femme, une soeur qui s'occupe de sa fille. Et un sentiment d'échec. C'est ici que commence le roman. Nashe rencontre un jeune auto-stoppeur. le hasard. Mais Nashe joue sa vie à pile ou face avec ce jeune homme, hasard toujours qui va l'amener tout droit en enfer. Un livre sombre dans lequel la vie des personnages est soumis, sans cesse, au choix que l'on fait, à la route qu'on décide de suivre ou de quitter. thème cher à Auster. Nashe y rencontre des personnages hors du commun, inimaginables et des situations complètement irréalistes, si elles n'avaient pas ce caractère si convaincant. On y croit, on est, finalement, à peine en deça du possible, du probable. Encore un roman de Paul Auster envoûtant mais bien sombre... + Lire la suite

13 septembre 2016
Le hasard joue souvent pour moi des airs entrainants, et je me laisse guider au gré du vent et de la vie. Paul Auster se trouve régulièrement sur mon chemin, et sa musique, si elle m'est toujours agréable, ne m'a pas entièrement convaincue ici. Nashe, son héros, est jeune encore, et se retrouve seul suite aux aléas de l'amour, quoiqu'il laisse une petite fille de 2 ans à la garde de sa soeur. Il quitte son métier et roule, roule, roule. Son esprit s'évade au rythme des kilomètres, d'autant plus qu'un héritage opportun lui permet de ne pas être stoppé par des contingences matérielles. Un jour, il rencontre un tout jeune gars, Pozzi, joueur de poker professionnel, et un enchainement de circonstances où le hasard n'a plus trop sa place le fera assister à une partie mémorable entre Pozzi et 2 hommes très bizarres et surtout très riches. Cette partie va porter à conséquence, ô combien! La musique du hasard est lancée. Rythme assez lent, musique atonale : je ne vois pas toujours où Auster veut en venir. Quelques airs sont lancés, d'autres avortent. Bizarre, tout ça. Je suis assez déconcertée, quoique j'apprécie quand même la réflexion qui sous-tend l'ensemble, sur le sens de la vie. Que faisons-nous dans cette existence ? Sommes-nous les jouets du destin ou pouvons-nous en tenir les rênes ? Sommes-nous responsables ? Paul Auster est le compositeur d'une oeuvre multiple mais toujours guidée par le désir de nous faire réfléchir. Sa musique, ici, a été un peu déconcertante, mais comme toujours attirante. 3,5/5 + Lire la suite

12 janvier 2017
Second roman, et rien à voir avec ma première lecture en demi-teinte de Paul Auster. Je l'ai lu en deux fois, seulement parce que j'y ai été obligée, car c'est une lecture qu'on ne lâche pas. C'est dingue et captivant. Captivant mais dingue. Un road-movie haletant, une spirale infernale, un être profondément perdu dans un monde absurde, où la liberté n'est qu'un leurre... Une plume pleine de virtuosité et de fulgurance, qui sert une intrigue aussi fascinante qu'oppressante, dans laquelle le rêve tourne en véritable cauchemar.