La Musique du hasard


Livres Couvertures de La Musique du hasard
3.94 étoiles sur 5 de 557 Commentaires client

La Musique du hasard - Auster nous convie à une randonnée existentielle: celle d'un homme qui, après avoir confié sa fille à sa sœur, se retrouve sans attache, pris dans le tourbillon d'une errance désespérée qu'il ne comprend pas lui-même. Cette dynamique incontrôlable le pousse à sillonner les Etats-Unis en voiture. Il rencontre, au son de "La Musique du hasard", des personnages surgis de nulle part qui vont donner un tour extraordinaire à cette fuite en avant. Il serait criminel d'en r...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La Musique du hasard

Le Titre Du LivreLa Musique du hasard
AuteurPaul Auster
ISBN-102253138320
EditeurLe Livre de Poche
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.94 étoiles sur 5 de 557 Commentaires client
Nom de fichierla-musique-du-hasard.pdf
La taille du fichier18.67 MB


22 juillet 2014
Chez Paul Auster, on reconnaît tout de suite sa patte, disons sa plume: un mec paumé, tombé au plus bas - ruiné, convalescent, ayant tout abandonné, bref, au pied du mur, à quelques pas seulement de la déchéance la plus complète, de la chute sans fin. En quelques lignes, il nous révèle la situation du personnage; ensuite, à nous d'imaginer comment il va bien pouvoir se tirer de là, mais peine perdue: l'imagination de Paul Auster est si riche, ses intrigues à la fois si raffinées et si complexes, que je défie quiconque d'imaginer la fin. Voici donc Nashe, pompier et père d'une petite fille, se retrouvant tout d'un coup avec une considérable somme d'argent, héritée de son père qu'il connaît à peine. il plaque tout, prend sa voiture, et pendant un an, roule, roule roule, traverse les Etats-Unis en long et en travers, sans quasiment jamais poser le pied au sol. L'argent s'écoule. Il ne reste plus que quelques billets. Plus de travail, plus de femme, une soeur qui s'occupe de sa fille. Et un sentiment d'échec. C'est ici que commence le roman. Nashe rencontre un jeune auto-stoppeur. le hasard. Mais Nashe joue sa vie à pile ou face avec ce jeune homme, hasard toujours qui va l'amener tout droit en enfer. Un livre sombre dans lequel la vie des personnages est soumis, sans cesse, au choix que l'on fait, à la route qu'on décide de suivre ou de quitter. thème cher à Auster. Nashe y rencontre des personnages hors du commun, inimaginables et des situations complètement irréalistes, si elles n'avaient pas ce caractère si convaincant. On y croit, on est, finalement, à peine en deça du possible, du probable. Encore un roman de Paul Auster envoûtant mais bien sombre... + Lire la suite

11 janvier 2017
Nashe eut soudain l'impression que quelque chose en lui était mort, comme s'il avait épuisé toutes ses capacités de sentir. Il aurait préféré avoir peur, mais même la perspective d'un désastre ne parvenait pas à l'effrayer.

15 mai 2017
Dans la fiction américaine, qu'elle soit cinématographique, télévisuelle ou romancée, le jeu a toujours été un sujet de choix. Atlantic City, Las Vegas chantent une "musique du hasard" qui fait rêver, peut-être parce que le pays a une approche décomplexée de l'argent mais sans doute aussi parce que le jeu ouvre le champ des possibles comme il peut réduire à néant tous les rêves. le fameux "quitte ou double", l'ultime partie où l'on joue "le tout pour le tout" ou comment créer un suspense irrépressible avec un simple jeu de cartes et quelques joueurs est une plus-value scénaristique qui a encore de beaux jours devant elle. Si Paul Auster a fait ses classes d'écrivain en Europe, il n'en demeure pas moins un romancier américain qui doit autant à Fitzgerald qu'à Kafka. Dans ses romans, les grands mythes américains, l'"american way of life" sont bien réels, palpables. Baseball, belles mécaniques et argent-roi cohabitent avec l'esprit New-Yorkais, son raffinement intellectuel, son mode de vie citadin et ce quasi-chauvinisme qui pousse parfois l'habitant de la Grosse-Pomme à regarder les limites de son territoire comme une zone à ne pas franchir. Rien d'étonnant dès lors que le poker s'invite dans un roman de Paul Auster même s'il ne servira ici que de prétexte pour placer les deux personnages principaux dans une situation inédite. Car, finalement, le roman démarre réellement à la fin de la partie de poker lorsque Nashe et Pozzi se retrouvent au pied du mur, contraints de prendre une décision radicale. Sans révéler les détails de cette nouvelle vie, disons seulement qu'il y règne un sentiment d'enfermement physique mais aussi mental né de cette nécessité de lier corps et esprit pour mieux affronter l'adversité de cette tâche qui ne manque pas d'évoquer vaguement un célèbre mythe, celui de Sisyphe même si l'on pourrait également rapprocher cet éternel recommencement, cette absence de repères du "Joueur d'échecs" de Zweig. (Oups, j'ai franchi le point Goldwin). "La musique du hasard", malgré son sujet, interpelle par ses questionnements tout en surprenant par son approche presque thriller tout comme par son dénouement final. C'est un roman, de ce fait, assez inégal qui flirte de manière sous-jacente avec des thématiques philosophiques - sur la question de la liberté notamment - tout en s'autorisant quelques savoureux moments de suspense et même un peu d'action. Loin de l'originalité de "Mr Vertigo" ou de "Tombouctou" qui verront l'auteur se réinventer par la suite, "La musique du hasard" est un roman efficace, carré, moins littéraire et érudit qu'à l'accoutumée. Paul Auster semble un peu au creux de la vague, dans l'attente d'un second souffle narratif qu'il ne manquera d'ailleurs pas de trouver. + Lire la suite