Le plagiat par anticipation


Livres Couvertures de Le plagiat par anticipation
3.36 étoiles sur 5 de 22 Commentaires client

Le plagiat par anticipation - On ne cesse d'évoquer l'influence des écrivains et des artistes sur leurs successeurs, sans jamais envisager que l'inverse soit possible et que Sophocle ait plagié Freud, Voltaire Conan Doyle, ou Fra Angelico Jackson Pollock. S'il est imaginable de s'inspirer de créateurs qui ne sont pas encore nés, il convient alors de réécrire entièrement l'histoire de la littérature et de l'art, afin de mettre en évidence les véritables filiations et de rendre à chacun son dû.

Télécharger Livres En Ligne

Détails Le plagiat par anticipation

Le Titre Du LivreLe plagiat par anticipation
AuteurPierre Bayard
ISBN-102707320668
EditeurEditions de Minuit
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.36 étoiles sur 5 de 22 Commentaires client
Nom de fichierle-plagiat-par-anticipation.pdf
La taille du fichier26 MB


04 avril 2012
Vivant moi-même dans la hantise du plagiat et choqué depuis toujours par ce type de pratique, je m'associe pleinement à une telle réprobation. Je regrette cependant qu'elle ne soit pas plus large et se limite au cas de figure qui vient le plus facilement à l'esprit, celui où un auteur est allé puiser, en le dissimulant, des éléments essentiels de son oeuvre chez des écrivains antérieurs.

01 juin 2017
Curieusement en effet, une forme de vol d’idées semble avoir échappé à la critique, celle qui concerne les emprunts faits par les écrivains, non pas à ceux qui les ont précédés, mais à ceux qui les ont suivis. Alors que le plagiat classique est régulièrement et justement dénoncé, le plagiat par anticipation ne retient que peu l’attention des lecteurs, même les plus attentifs.

01 juin 2017
Le plagiat est aussi ancien que la littérature, à laquelle il rend indirectement hommage. Il manifeste en effet à son égard une forme d’admiration, le propre d’un chef-d’œuvre étant d’inciter d’autres auteurs à explorer les voies qu’il a ouvertes ou même à rêver, en se l’appropriant, de l’avoir écrit eux-mêmes.