Extinction


Livres Couvertures de Extinction
4.12 étoiles sur 5 de 71 Commentaires client

Extinction - Huit jours après avoir assisté au mariage de sa sœur dans le château familial de Wolfsegg, en Autriche, Mureau, le narrateur, rentré à Rome doit repartir. Cette fois, pour participer aux funérailles de ses parents et de son frère, morts dans un accident de voiture. Brebis galeuse d'une famille attachée à ses traditions, héritier d'un domaine dont il n'a que faire, Mureau retourne dans ce lieu grandiose, avec ses rites respectés et bafoués à la fois par son pè...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Extinction

Le Titre Du LivreExtinction
AuteurThomas Bernhard
ISBN-102070406989
EditeurGallimard
Catégorieslittérature
Évaluation du client4.12 étoiles sur 5 de 71 Commentaires client
Nom de fichierextinction.pdf
La taille du fichier20.56 MB


08 octobre 2009
J'ai abandonné après 130 pages. Non que l'écriture ne soit belle, encore que le style répétitif ait quelque aspect désarçonnant, mais la vision pessimiste à l'extrême de T. Bernhard, de ses parents, de ses frères et soeurs mais aussi de l'Autriche ou de l'Allemagne, ne correspondait sans doute pas à mon état d'esprit. Evidemment que l'attachement viscéral du narrateur à l'Italie, au Sud en général et à Rome en particulier, avait de quoi me séduire mais 130 pages plus tard nous tournions en rond… toujours… Nonobstant quelques belles analyses sur l'art photographique comme abject car figurant sur pellicule des mensonges, ou l'abrutissement par la religion des masses mais aussi des prétendues élites… il m'a manqué la force de poursuivre. Une autre fois ?

22 juin 2011
Terrible réquisitoire contre la famille bourgeoise et l'Autriche, comme d'habitude, de la part de cet enragé de Thomas Bernhard qui possède un indéniable mais éprouvant génie. Une expérience de lecture.

30 mars 2012
Murau, le héros, a pour projet d'écrire un livre nommé "Extinction". Il est originaire d'Autriche et habite depuis de nombreuses années à Rome. Il apprend par un télégramme le décès accidentel de ses parents et de son frère. il se voit donc dans l'obligation de retourner à Wolfsegg, le château familial, ce lieu qu'il abhorre. Ce livre est une charge contre sa famille, sa patrie, les petits-bourgeois. Tout au long du texte, Murau se remémore ses conversations avec Gambetti, son élève italien. C'est lancinant, répétitif et d'autant plus puissant. Rien n'échappe à l'oeil aiguisé de Murau ni à sa langue acerbe. Quelle épreuve... mais ce n'est rien comparé à ce que ressent Murau du fait de devenir retourner à Wolsegg, huit jours seulement après le mariage de sa soeur!!!!!!