Fraternels


Livres Couvertures de Fraternels
3.79 étoiles sur 5 de 14 Commentaires client

Fraternels - En cette nuit du 18 juin, sur le mont Valérien, l’Ifon 11 du jeune François-Joseph de la Fistinière est fin prêt à filmer son propriétaire dans une position attentatoire à l’honneur de sa famille de militaires. Afin d’enrayer la propagation virale de la vidéo, le patriarche appelle au secours son fils illégitime, patron de la firme Opié, elle-même conceptrice de l’Ifon et numéro un européen de l’énergie. À La Défense, la tour Opié s’éveille : Samia, l’hôtesse d’accu...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Fraternels

Le Titre Du LivreFraternels
AuteurVincent Borel
ISBN-102848052082
EditeurSabine Wespieser
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.79 étoiles sur 5 de 14 Commentaires client
Nom de fichierfraternels.pdf
La taille du fichier28.94 MB


16 octobre 2016
En cette nuit du  juin, 18  embaumée de tilleuls, François- Joseph de La Fistinière s’apprête à pisser, d’un jet dru, sur la flamme éternelle de la Résistance. L’esplanade du mont Valérien, encore toute bruissante ce matin des solennités républicaines, est désormais vide. Seules quelques phalènes vrombissent autour des lampadaires. François-Joseph, prénommé de la sorte pour complaire à un oncle épris de la Première Guerre mondiale et surtout particulièrement fortuné ¢, vise en titubant la flamme bleuâtre. Ce rebelle s’est toujours fait un point d’honneur d’atteindre le centre des gogues sans provoquer d’éclabous- sures. Mais le gros joint de ganja qu’il a planté entre les lèvres rend ses gestes incertains. François-Joseph tripote sa robinetterie de la main droite tout en serrant une cannette de bière de la gauche. Il est venu avec des munitions supplé- mentaires. Son short à poches Kulte contient une seconde cannette de bière 8.6 et un autre joint + Lire la suite

01 avril 2017
Fraternels ose porter un regard critique sur des sujets délicats, qu'un rien pourrait rendre polémiques : technologie de la finance et finance de la technologie, religion, politique, homosexualité, intolérance, isolement social, marasme culturel, ressources énergétiques, etc. Vincent Borel, en habile observateur de son temps, joue sur les noms et les circonstances pour souligner l'absurdité d'une époque totalement soumise aux désidératas des puissances politiques et financières. Dans Fraternels, La critique est acerbe ; le roman est, à sa manière, une dystopie qui nous devance d'à peine 20 ans. Mais si le message est grinçant, le texte n'en est pas pour autant un brûlot et, ici ou là, le texte se fait poétique lorsque le polémiste abandonne le cadre de la réalité et laisse place au conteur.

09 novembre 2016
Roman épique ou d'anticipation ? On pense un peu, beaucoup à Rainbow Warriors le fantastique roman d'Ayerdhal. le jihad de l'amour est une belle invention et les personnages sont très attachants. L'histoire, un peu alambiquée, ne séduira peut être pas toujours, mais on ne peut être qu'étonné par tant d'imagination et les différents contes qui se croisent. À lire pour rêver d'un monde qui basculerait dans le merveilleux plutôt que dans la guerre.