Littératures sous contrat


Livres Couvertures de Littératures sous contrat
étoiles sur 5 de Commentaires client

Littératures sous contrat - Pourquoi et comment parler de " contrat " dans l'étude de la littérature ? Qu'implique le fait de définir l'échange littéraire en des termes issus du vocabulaire de la philosophie éthique et du droit social ? Comment comprendre les expressions, couramment utilisées aujourd'hui, de " contrat de lecture ", voire de contrat d'écriture ou de réécriture ? Faut-il maintenir la distinction entre " contrat fictionnel " et " contrat référentiel " dans l'analyse du roman ?

Télécharger Livres En Ligne

Détails Littératures sous contrat

Le Titre Du LivreLittératures sous contrat
AuteurEmmanuel Bouju
ISBN-102868477011
EditeurPUR, Presses universitaires de Rennes
Catégorieslittérature
Évaluation du client étoiles sur 5 de Commentaires client
Nom de fichierlittératures-sous-contrat.pdf
La taille du fichier24.26 MB


09 juillet 2017
Sachs aimait les ironies, les vastes folies et les contradictions de l'histoire. [...] A force de se gorger de tels faits, il arrivait à lire le monde comme une oeuvre d'imagination, à transformer des événements connus en symboles littéraires. (Paul Auster, Leviathan)

09 juillet 2017
(...) revoir ce qu'il avait écrit dans la journée, le maigre goutte-à-goutte, le suintement de la matière tachetée, l'éternuement sanguinolent, la pâle sécrétion quotidienne, les lambeaux de chair humaine collés à la page. (Don DeLillo, Mao II)

09 juillet 2017
Parfois Solana écrivait à la première personne, et parfois à la troisième, comme s'il avait voulu occulter la voix qui racontait et devinait tout, pour donner ainsi à la narration le ton d'une chronique impassible. (Antonio Muñoz Molina, Beatus ille)