Le métier d'écrivain


Livres Couvertures de Le métier d'écrivain
5 étoiles sur 5 de 1 Commentaires client

Le métier d'écrivain - Currently, there was no description for Le métier d'écrivain. Will be updated soon.

Télécharger Livres En Ligne

Détails Le métier d'écrivain

Le Titre Du LivreLe métier d'écrivain
AuteurCharles Braibant
ISBN-10Éditeur : Corrêa Paris (01/10/1951)
Catégorieslittérature
Évaluation du client5 étoiles sur 5 de 1 Commentaires client
Nom de fichierle-métier-d-écrivain.pdf
La taille du fichier25.33 MB


17 janvier 2018
Déjà, Paul Reboux nous avait livré quelques petits secrets de l'art d'écrire et Valery Larbaud nous avait parlé de ce vice impuni qu'est la lecture. A son tour, Charles Braibant, en 1951, soulève un coin du voile derrière lequel s'abrite le métier d'écrivain. Et, pour cela, il a convoqué le ban et l'arrière-ban des auteurs les plus prestigieux de notre littérature. Car ici, la leçon se décline par l'exemple. Le manuel est une anthologie ... De savoir qu'on rédige bien à croire qu'on écrit bien, de se savoir capable d'écrire une bonne critique à se croire romancier, il n'y a souvent qu'un pas. Mais personne n'a-t-il pu jamais décourager une femme ou un homme qui s'est attribué le don d'écrire ? Et le propos n'est pas ici de décourager. A l'ouvrage donc ! Avant d'écrire, il faudra lire et le moment délicat, que l'écrivain devra saisir, sera celui, où ayant assez lu, il aura à craindre de trop lire avant de saisir sa plume. Pour Charles Braibant, le don d'écrire tombe au hasard, et de ceux qui le poursuivent toute leur vie, il fait souvent des malheureux. Pour lui, la frontière de la Littérature est le talent ... Le métier d'écrivain" est un livre de citations, de longues et de moins longues citations. Son propos est de montrer à travers les âges la condition de l'écrivain, ses douleurs fréquentes et ses joies trop rares. La préface passée, Charles Braibant s'éclipse et laisse la parole aux écrivains qui, d'une époque à l'autre, semblent se répondre. Au hasard des mots, l'on croise ici Montaigne, Boileau, La Bruyère, Voltaire, Stendhal, Alfred de Vigny, Balzac, Sainte-Beuve, André Gide, Romain Rolland, Jean-Paul Sartre, Max Jacob, Du Bellay, Flaubert, Charles Péguy, Hugo, Mérimée, Verlaine, Rimbaud, Octave Mirbeau ... et bien d'autres dont les noms sont accrochés au tableau d'honneur de la Littérature. Le livre se lit doucement. Sa lecture nécessite de l'attention. Le propos y est parfois un peu ardu, un peu exigeant parce que peut-être un peu trop riche pour le lecteur d'aujourd'hui qui semble privilégier rapidité et efficacité. Mais, pour Maupassant déjà, n'y avait-il pas pour dire une chose, qu'un mot pour l'exprimer, qu'un verbe pour l'animer et qu'un adjectif pour la qualifier ? Et la rature, pour Baudelaire qui n'en était pas un chaud partisan, ne venait-elle pas troubler le miroir de la pensée ? Quoiqu'il en soit, que l'on se soit piqué d'écrire ou non, "le métier d'écrivain" est un livre indispensable à qui aime la littérature et les belles phrases ... + Lire la suite

13 janvier 2018
Je lis comme je voudrais qu'on me lise ; c'est à dire : très lentement. Pour moi, lire un livre, c'est m'absenter quinze jours durant avec l'auteur. (André Gide - Journal - "la Pleïade" p. 132 et 760)

17 janvier 2018
La dernière chose, qu'on trouve en faisant un ouvrage, est de savoir celle qu'il faut mettre la première ... (Pascal - "Pensées", dans l'oeuvre publiée ..., par Léon Brunschvicg 1925)