Les droits du désir


Livres Couvertures de Les droits du désir
3.68 étoiles sur 5 de 42 Commentaires client

Les droits du désir - Une grande maison un peu délabrée dans un quartier résidentiel du Cap, dont l'aspect assoupi n'est que de façade. Un veuf vieillissant, blanc, ex-bibliothécaire, privé de son poste par les orientations du nouveau pouvoir en Afrique du Sud. Surgit, un soir d'orage, Tessa, jeune, belle, tendue, aussi insaisissable que la nouvelle république. Et l'improbable se produit : alors qu'il ne croyait plus avoir de raisons de vivre...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Les droits du désir

Le Titre Du LivreLes droits du désir
AuteurAndré Brink
ISBN-102253154733
EditeurLe Livre de Poche
Catégoriesrécits
Évaluation du client3.68 étoiles sur 5 de 42 Commentaires client
Nom de fichierles-droits-du-désir.pdf
La taille du fichier25.65 MB


26 août 2016
Dans la ville du Cap, en Afrique du Sud, Ruben Olivier vit seul dans sa grande maison. Même si sa femme de ménage Magrieta est souvent présente, les enfants de Ruben insiste pour qu'il ait auprès de lui un ou plusieurs locataires, au cas où il lui arrive un accident. C'est ainsi que Tessa, âgée de 30 de moins que Ruben, emménage chez le héros qui va voir son quotidien et ses émotions complètement bouleversés : l'imprévisible jeune femme va lui faire tourner la tête et réveiller en lui des sentiments endormis depuis longtemps. Les Droits du désir, c'est donc d'abord un roman d'amour entre un vieil homme et une jeune femme, un coup de foudre ravageur et revivifiant et une cascade d'émotions plus intenses les unes que les autres. La rencontre entre Ruben et Tessa fait des étincelles et est digne d'un parfait roman d'amour. Leur couple est fougueux et passionné, quelques péripéties rythment leur quotidien et remettent en question leur relation, bref, c'est une histoire qui suit un schéma assez classique et terriblement efficace. Je reconnais que ça peut donner une impression de déjà-vu, mais en ce qui me concerne j'ai pris énormément de plaisir à lire ce roman et à voir les sentiments entre les personnages compliquer leur cohabitation. Il y a également un troisième personnage qui a une place toute particulière dans le récit : Magrieta. Bien plus que la femme de ménage de Ruben, c'est aussi le témoin de son passé et de sa vie « d'avant », le symbole de l'Afrique du Sud, un porte-parole qui a traversé l'Histoire et qui relie la vie de Ruben à celle de son pays. Car Les Droits du désir est aussi un roman sur l'Afrique du Sud, sur les débats qui l'agitent dans les années 90 et la façon dont sa population en est affectée, et c'est Magrieta qui fait le lien entre la « petite » et la « grande » h/Histoire. Quand Ruben parle de Magrieta, c'est toute son histoire et l'histoire de l'Afrique du Sud qui s'imposent à lui, comme si le passé de son pays faisait aussi partie de lui. J'ai finalement pris beaucoup de plaisir à découvrir Les Droits du désir. Oui, c'est peut-être une histoire d'amour un peu cliché, mais elle n'en est pas moins jouissive ni moins intéressante, car non seulement ses codes sont maîtrisés avec efficacité, mais elle met en plus en scène des personnages caractériels et dynamiques et elle est surtout enrichie d'une dimension historique, politique et sociale passionnante quand on la met en parallèle avec l'histoire d'amour. En bonus, on a même le droit à une histoire de fantôme. Lien : http://ulostcontrol.com/droi.. + Lire la suite

05 mars 2014
Les vides de la conversation signifiaient que l'un et l'autre nous nous scrutions. Nous étions à l'affut des signaux indicateurs du territoire muet dont nos paroles tentaient de dessiner les contours: rivières de sentiments hésitants, plusieurs niveaux de désir: rien d'énoncé encore puisque je me retenais, je me retenais toujours (aurais-je l'audace de présumer qu'il en allait de même pour elle?), mais tout demeurait possible, indéfini, affleurant, à peine perceptible, reconnu déjà mais non encore exprimé. + Lire la suite

10 septembre 2017
Tout d'abord ce livre est une grande découverte pour moi car je l'ai en ma possession grâce a une box livres « livre moi » . Sinon je pense que je ne l'aurais jamais lu, le titre et la couverture ne m'auraient rien dit . Si par un étrange hasard j'avais lu le résumé, ce dernier m'aurait dissuadé de l'acheter.Ce genre de romance n'est pas ce que j'aime le plus et l'histoire se déroulant en Afrique n' est pas un avantage. Mais finalement je me suis décidée à le lire. L'histoire se déroule dans un contexte post-apartheid en Afrique du Sud. Nous allons suivre un bibliothécaire à la retraite qui mène une vie des plus monotone. Par une nuit d'orage, il va rencontrer une jeune femme pleine de vie, franche et belle qui va devenir sa future locataire. Et bien évidement elle va changer sa vie…. Mon avis sur ce livre est beaucoup mitigé. Ce n'est pas un coup de coeur, ce n'est pas non plus un livre que je recommanderai a tout le monde, mais en même temps j'ai passé un bon moment avec cette lecture. J'avais envie de savoir la suite quand je fermais le livre et l'histoire ne m'a pas laissé indifférente, en particulier les thèmes abordés. Je trouve que l'auteur a fait preuve d'originalité et a aborder des sujets que je trouve un peu tabou comme quand un personne jeune sort avec un personne beaucoup plus âgée qu'elle ou encore la sexualité d'une personne âgée. J'ai aussi aimé découvrire le contexte politique dans lequel se déroule l'histoire et voir comment toute la population, qu'elle soit noire ou blanche, change et subie de nombreux changements. Que chaque personne souffre a sa manière selon l'age et les differences sociales. Maintenant je vais vous parler des personnages et ce n'est pas une mince affaire car il y a beaucoup a dire sur eux. Ruben le personnage principal, je n'ai rien a lui repprocher, je me suis parfois identifiée à lui. Je l'ai trouvé très touchant mais en meme temps j'aurais voulu suivre l'histoire d'un notre point de vue que le sien. Meme si je comprend qu'il soit fou amoureux de Tessa , il ne doit pas oublier le reste de sa vie comme en particulier ses enfants. Même si il se soucit des autres personnages et d'autres choses, la plupart de ses actions et de ses pensées sont tournées vers Tessa. Et parlons d'elle maintenant en commencant ce livre, j'ai décidé de laisser tous mes apprioris et de profiter de ma lecture. Au debut, j'aimais Tessa , son coté sure d'elle et un peu frivole, meme si elle n'est pas que ça... mais au fur et à mesure que j'avancais dans ma lecteure, j'avais à son égard beaucoup d'ampathie. Elle m'a beaucoup énervé , j'avais du mal à la comprendre. C'est le genre de personne que j'apprécie peu dans la vraie vie. de plus , je la trouvé parfois limite sadique,meme si elle ne le fesais pas expres et qu'elle n'en avait meme pas consciense Si parfois on montré son coté fragile, quelques fois touchant, je ne me sentais pas autant impliqué dans l'histoire de ce personnage que dans d'autre livre. Après il y a d'autre personnages que j'aime comme Magrieta qui est plus touchante et plus forte que tous les autres protagonistes de l'histoire, ou il y a encore Antje le fantome de la maison de Ruben. La plume de l'écrivain est vraiment bien et j'ai adoré ses réflexions mais j'ai trouvé qu'il y avait un manque de description des personnages, en particulier pour Ruben. J'avais beaucoup de mal a me l'imaginer, et très souvent dans ma tete je me le décrivais trop jeune ou trop vieux selon les situations. Pour finir cette critique, je voulais dire qu'n général les livres que je lis se passe en Angleterre, en Écosse, aux Etats-unis, en Russie,en Irlande, en Islande.... Bref des pays froids ou venteux . Pourtant, j'ai apprécié découvrir ce pays, en particulier lorsque Ruben nous parlent de son enfance. Donc voilà ce livre a été une découverte pour moi. + Lire la suite