Rouge décanté


Livres Couvertures de Rouge décanté
3.77 étoiles sur 5 de 28 Commentaires client

Rouge décanté - Apprenant la mort de sa mère, en janvier 1981, Jeroen se met à trembler d'angoisse. Puis il entreprend de recouvrer son calme jusqu'à pouvoir évoquer la mémoire de sa mère sur un ton dénué de tout sentimentalisme. Quelques souvenirs intéressent le passé proche et, plus loin, l'immédiat après-guerre, mais l'essentiel de Rouge Décanté est une évoquation incantatoire des deux années de la Seconde Guerre mondiale que Brouers a passées au camp de Tjideng, à Batavia, dura...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Rouge décanté

Le Titre Du LivreRouge décanté
AuteurJeroen Brouwers
ISBN-102070731189
EditeurGallimard
Catégoriesrécits
Évaluation du client3.77 étoiles sur 5 de 28 Commentaires client
Nom de fichierrouge-décanté.pdf
La taille du fichier27.22 MB


02 août 2013
Dans une de ces maisons, au n°7 de la Tjitarumweg, nous logions, avec une dizaine d'autres personnes, dans la cuisine- nous habitions dans l'évier. Ma mère dormait dessus, et ma grand-mère, ma soeur et moi dessous: ma grand-mère sur la planche qui divisait l'intérieur de l'évier en une moitié supérieure et une moitié inférieure, ma soeur et moi "au rez-de-chaussée", en dessous de ma grand-mère.

27 février 2014
C'est l'histoire d'un jeune garcon âgé de moins de 6 ans , déporté dans un camp appelé Tjideng et gardé par les Japs ( japonais ) lors de la guerre à Batavia dans les années 1940. Ce camp héberge que les femmes et les garcons de moins de 10 ans , les hommes eux allaient au Japon. Les conditions de vie au camp sont extrêmes et la violence ne cesse d'apparaître sous l'oeil des autres. Mais la force d'un lien vital ,la famille , va permettre aux enfants comme à la mère de garder espoir et de ne jamais baisser les bras malgré la souffrance qui s'y fait ressentir. Lorsqu'il devient adulte , il garde des traces de cet enfer vécu tout petit , des traces physiques et morales. Les liens avec sa mère peu à peu s'effacent pour au final disparaîtrent et faire apparaître des regrets. Quant à sa copine , ce n'est qu'une relation d'un jour qui va pourtant marquer son coeur . En revanche, il aura des flashs backs de son passé , qu'il va reporter dans le présent . Jeroen Brouwers , raconte sa propre histoire, aprés 1943 son pére fut transporté dans un camp de concentration à Tokyo. Lui , sa grand-mére, sa mére et sa soeur sont internés au camp de Kramat , puis à Tjideng. C'est un roman dur, où le combat de toute une vie est mis en valeur. On vit avec lui ces moments difficiles comme ses joies; mais le plus dur pour eux c'est d'accepter la réalité qui met en jeu leur existence. L'auteur écrit la réalité de l'époque telle qu'elle , mais ce n'est qu'une belle lecon de morale qui porte à réfléxion. Je conseille vivement ce livre. + Lire la suite

22 février 2015
"Faire comme si" une chose n'est pas ce qu'elle est, mais "autre chose", peut-être les gens qui en sont capables sont-ils "heureux", sereins et immunisés contre l'angoisse.