Les Lusiades


Livres Couvertures de Les Lusiades
3.85 étoiles sur 5 de 10 Commentaires client

Les Lusiades - Peu de livres dans l'histoire de la littérature bénéficient d'un tel statut : être le monument national qui incarne la fierté de tout un peuple. Tous les poètes portugais se réfèrent encore aujourd'hui à cette épopée du XVIe siècle et si tous les Portugais n'ont pas lu Les Lusiades, chacun en connaît au moins le sens général et de larges extraits. Le poème de Camões chante la navigation de Vasco de Gama à la conquête de l'empire portugais d'Orient, c'est-à-dire le m...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Les Lusiades

Le Titre Du LivreLes Lusiades
AuteurLuís de Camões
ISBN-102221082435
EditeurRobert Laffont
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.85 étoiles sur 5 de 10 Commentaires client
Nom de fichierles-lusiades.pdf
La taille du fichier24.62 MB


14 mai 2017
Ô gloire de commander ! Ô vaine convoitise de cette vanité qu'on appelle Renommée ! Désir trompeur, attisé par ce qu'on nomme gloire et qui n'est que du vent ! Que tu sais bien châtier et justement frapper le coeur vain qui tant te chérit ! Quelles morts, quels périls, quelles tourmentes, quelles cruelles souffrances n'essayes-tu pas sur eux ! Dure inquiétude de l'âme et de la vie, source d'abandons et d'adultères, fléau infaillible et réputé de biens, de royaumes et d'empires ! On te dit illustre, on te dit sublime, quand tu mérites que d'infamants outrages. On te dit Renommée et Gloire souveraine, noms dont on leurre le peuple ignorant ! + Lire la suite

14 mai 2017
Le vieillard que voici est Lusus, d'après qui la Renommée appelle notre Royaume "Lusitanie". Il était fils et compagnon du Thébain qui conquit des pays si divers. Il vint jusque dans notre berceau d'Ibérie, amené, semble-t-il, par le métier des armes qu'il pratiqua sans trêve. La plaine fameuse du Douro au Guadiana, dite jadis élyséenne, le charma au point qu'il voulut y donner éternelle sépulture à des os épuisés et nom à notre peuple. + Lire la suite

07 décembre 2015
O vous que la Providence a chargés du soin de gouverner les peuples, armez-vous de prudence et de sévérité dans le choix des hommes que vous appelez à vos conseils. C'est par eux que la vérité doit parvenir jusqu'à vous. Que des moeurs pures, qu'une vie sans tache vous répondent de leur fidélité. Mais gardez-vous d'un autre écueil. L'humble vertu des anachorètes ne doit pas être la vertu de vos ministres. De grandes vues, un grand caractère, doivent s'unir en eux à la probité scrupuleuse. + Lire la suite