Du rôle social de la littérature chinoise


Livres Couvertures de Du rôle social de la littérature chinoise
3 étoiles sur 5 de 1 Commentaires client

Du rôle social de la littérature chinoise - Le texte que nous vous proposons est celui de sa leçon d’ouverture faite au Collège de France le 5 décembre 1893 : « Une littérature nous apparaît comme un ensemble de forces qui exercent une action puissante sur les esprits des hommes ; il importe de mesurer cette influence pour déterminer quel rôle elle joue dans l’immense concours de causes qui produisent un état social. C’est à ce second point de vue que nous considérerons les œuvres littéraires chinoises. […] L...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Du rôle social de la littérature chinoise

Le Titre Du LivreDu rôle social de la littérature chinoise
AuteurÉdouard Chavannes
ISBN-10Éditeur : Association Les Bourlapapey, bibliothèque numérique romande (18/08/2014)
Catégorieslittérature
Évaluation du client3 étoiles sur 5 de 1 Commentaires client
Nom de fichierdu-rôle-social-de-la-littérature-chinoise.pdf
La taille du fichier24.46 MB


02 mars 2016
Assurément la critique remplira quelque jour sa tâche en montrant dans ces livres quelles sont les parties authentiques, en dénonçant les interpolations et en retrouvant la civilisation primitive dont nous n'avons plus qu'une image embellie. Mais dans l'état actuel, grâce aux remaniements dont ils ont été l'objet, ces textes présentent un tableau, non pas fidèle, mais idéalisé de l'antiquité, une leçon de morale en action. Ce n'est plus le passé tel qu'il fut, mais tel qu'on voudrait qu'il eût été et par là se justifie le point de vue de l'Extrême-Orient qui place encore son âge d'or à la jeunesse du monde. + Lire la suite

02 mars 2016
C'est en voyant combien vagues et incomplètes sont nos notions sur un peuple de l'importance des Chinois que nous sentons l'immensité de la tâche à remplir ; la connaissance de la Chine est une partie considérable et presque inexplorée de cette histoire universelle qui racontera les étapes successives de l'humanité en marche vers son but inconnu.

02 mars 2016
..., parmi les causes qui ont comme consacré l'autorité des classiques, il faut noter l'importance qu'ils attachent aux rites. A vrai dire, les prescriptions rituelles sont, pour un lecteur européen, ce qu'il y a de plus insipide dans les livres de la Chine ; nous ne comprenons pas quel intérêt peuvent avoir des règles infiniment minutieuses sur les vêtements de deuil, sur les différentes manières de saluer, sur le maintien que doit avoir un lettré ; nous voulons plus de spontanéité et il nous semblerait absurde de déterminer à l'avance en détail nos attitudes et nos sentiments. Aux yeux d'un Chinois, au contraire, il faut apprendre à se bien conduire, parce que c'est ainsi qu'on en viendra à bien penser ; les rites ne sont que les symboles de divers états d'âme, si donc on les observe avec exactitude, on sera par là même porté à concevoir les idées qu'ils supposent. De même que les châtiments répriment la perversité, ainsi les rites suscitent la vertu. La sagesse étant conçue comme une qualité qu'on acquiert par le seul fait qu'on accomplit les actes qu'elle inspirerait, on a donc été amené à écrire des volumes sur la manière dont se comporte le sage dans toutes les circonstances de la vie ; on a rédigé une longue casuistique de la bienséance. Ce code moral est le premier et le plus sérieux enseignement qu'on inculque aux jeunes Chinois. + Lire la suite