La nébuleuse du crabe


Livres Couvertures de La nébuleuse du crabe
3.78 étoiles sur 5 de 49 Commentaires client

La nébuleuse du crabe - La première fois que Crab fut pris pour un éléphant, il se contenta de hausser les épaules et passa son chemin. La deuxième fois que Crab fut pris pour un éléphant, il laissa échapper un geste de mauvaise humeur. La troisième fois, enfin, devinant que ses ennemis avaient comploté de le rendre fou, il ceintura vivement l'insolent et l'envoya valser à dix-huit mètres de là... Tel est Crab, dont ce livre voudrait rapporter quelques gestes remarquables et que l'on verra...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La nébuleuse du crabe

Le Titre Du LivreLa nébuleuse du crabe
AuteurÉric Chevillard
ISBN-102707319686
EditeurEditions de Minuit
Catégoriesnon-sense
Évaluation du client3.78 étoiles sur 5 de 49 Commentaires client
Nom de fichierla-nébuleuse-du-crabe.pdf
La taille du fichier26.01 MB


18 octobre 2017
Je relis ce bijou de la littérature contemporaine et ne cesse de m'émerveiller. Livre protéiforme comme son personnage Crab qui n'a ni traits humains, ni forme définie; a-t-il seulement survécu à sa naissance ? Mais il ne s'agit pas pourtant de lui faire dire n'importe quoi, bien au contraire, c'est absolument et très exactement tout et son contraire qu'il faut exprimer à son propos pour rester tout à fait précis. Ce n'est pas sans méthode que Crab évolue dans l'existence; comme son homonyme, il progresse de façon latérale en examinant ses semblables parce qu'il a bien du mal à se reconnaître lui-même. Drame du stade du miroir diront certains alors que moi j'y vois surtout se débattre un être de papier explorant le monde des possibles littéraires. Mais Crab existe bel et bien puisqu'il meurt à plusieurs reprises, comme ce livre qu'il me faudra reprendre souvent afin de parvenir à faire le tour de cette nébuleuse romanesque. Je suis bien tenté d'en faire un de mes livre à emporter sur l'île déserte. + Lire la suite

13 novembre 2009
D'un autre côté, Crab n'est pas de ceux qui disent : - On ne saurait comparer telle et telle chose. Il ne voit pas ce qui pourrait l'empêcher de comparer par exemple un chien et une aiguille. Rien de plus facile au contraire que de relever leurs différences, avantages respectifs et qualités particulières, et autres caractéristiques de taille, de poids, de volume, etc., qu'il lui suffit ensuite de confronter et de mettre en balance, alors Crab tranche avec autorité en faveur du chien ou de l'aiguille, du soleil ou du cendrier, de la haine ou de l'orange, de la campagne ou du parapluie, de l'exil ou de la lecture, de certain philosophe ou du plomb.... S'il est parvenu à la conclusion que le chien supplantait l'aiguille, dans l'absolu, que le chien est globalement supérieur à l'aiguille, et qu'il doit recoudre un bouton, Crab utilise le chien. + Lire la suite

11 février 2017
Crab représente toute l'humanité : il est grand et petit, vieux et jeune, gros et maigre, timide et extravagant, bête et intelligent, vivant et mort, c'est un original et un discret homme moyen, tout et son contraire ; il n'est personne en particulier ; il est tout le monde. On ne parle pas de Nébuleuse pour rien dans le titre ; Crab est un personnage flou, informe, nébuleux. Mais la nébuleuse est aussi le fruit de la mort d'une étoile ; elle contient tous les éléments nécessaires à en créer une autre, avec peut-être un système solaire avec des planètes et de la vie ; la nébuleuse, à la fois mort et vie, contient en elle toutes les possibilités futures, dont celle de l'humanité et de ses multiples discordances entre individus et ses contradictions à l'intérieur même de chaque individu. Oui, le titre est bien trouvé ; Crab, parodie de l'Homme, tient bien de la nébuleuse. C'est une version surréaliste des Tropismes de Nathalie Sarraute, croisés avec les délires abstraits d'Italo Calvino, dans lesquels des petites habitudes, des évènements courants, des pensées secrètes, ou des scènes de relations humaines, vont se transformer en anecdotes oniriques que rien ne dépasse en humour et en imagination. + Lire la suite