Le démon et mademoiselle Prym


Livres Couvertures de Le démon et mademoiselle Prym
3.28 étoiles sur 5 de 473 Commentaires client

Le démon et mademoiselle Prym - Éternelle question du Bien et du Mal. Pour nous conter cette parabole, Paulo Coelho a transformé le fruit du savoir en lingots d'or, et le jardin d'Éden en petit village perdu dans les montagnes, somnolant dans une paisible béatitude. Et le serpent tentateur, voyageur élégant et beau parleur, a choisi pour médiatrice Chantal Prym, jeune et jolie barmaid. Décor d'une biblique simplicité, pour cette fable discrètement ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Le démon et mademoiselle Prym

Le Titre Du LivreLe démon et mademoiselle Prym
AuteurPaulo Coelho
ISBN-102253154393
EditeurLe Livre de Poche
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.28 étoiles sur 5 de 473 Commentaires client
Nom de fichierle-démon-et-mademoiselle-prym.pdf
La taille du fichier24.3 MB


18 août 2011
Un peu déçu de la fin car si Mademoiselle Pryme (qui n'en voulait qu'à cet or) n'avait pas effrayé les habitants sur les conséquences de leur geste, ils auraient tuer cette pauvre Berta, ils en étaient finalement tous capable. Ce n'est pas la bonté de l'homme qui à sauvé Madame Berta, mais plûtot une jeune femme qui rêvait d'aventure qui n'a pas su sensibiliser les hommes en leur faisant prendre conscience que leur geste est tout simplement inhumain, mais en les effrayant sur les répercussions engendrés par l'apparition de l'or... La justice et la lâcheté des hommes à sauvé Madame Berta. En revanche j'ai apprécié cette lutte éternelle entre le bien et le mal, tous sous l'influence d'un démon et de notre ange qui combattent, l'un pour nous pousser à faire le mal de façon très vicieuse, l'autre à nous faire entendre raison et faire le bien! Cela fais réfléchir...

28 juin 2013
Il y avait presque quinze ans que la vieille Berta s'asseyait tous les jours devant sa porte. Les habitants de Bescos connaissaient ce comportement habituel des personnes agées : elles rêvent au passé, contemplent un monde qui ne leur appartient plus, cherchent un sujet de conversation avec les voisins. Mais Berta avait une bonne raison d'être là. Et elle comprit que son attente avait pris fin ce matin-là, lorsqu'elle vit l'étranger gravir la pente raide, se diriger lentement vers le seul hôtel du village. + Lire la suite

20 juillet 2013
Ils ne comprennent pas combien ils sont importants. Ils ne savent pas que, chaque fois que quelqu'un, n'importe ou dans le monde, porte une fourchette à sa bouche, il ne peut le faire que grâce à des gens comme les habitants de "Bescos" qui travaillent du matin au soir, inlassablement, qu'ils soient artisants, agriculteurs ou éleveurs. Ils sont plus nécessaires au monde que tous les habitants des grandes villes et pourtant ils se comportent - et se considèrent - comme des êtres inférieures, complexés, inutiles. + Lire la suite