Un complot de saltimbanques


Livres Couvertures de Un complot de saltimbanques
3.91 étoiles sur 5 de 46 Commentaires client

Un complot de saltimbanques - Après avoir mené grande et joyeuse vie à l'étranger durant sept ans, Teymour (le personnage principal du livre) décide de revenir dans sa ville natale - une ville d'Orient. Parti pour étudier, il revient avec un diplôme acheté et s'en va rejoindre ses anciens amis qui s'adonnent, avec une rare santé, à la « pratique » de l'oisiveté, et cultivent avec soin un goût prédominant pour la dérision et l'ironie, en même temps qu'ils revendiquent une parfaite liberté. Il va ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Un complot de saltimbanques

Le Titre Du LivreUn complot de saltimbanques
AuteurAlbert Cossery
ISBN-102844120342
EditeurJoëlle Losfeld
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.91 étoiles sur 5 de 46 Commentaires client
Nom de fichierun-complot-de-saltimbanques.pdf
La taille du fichier29.48 MB


21 février 2015
J'ai été déçue par ce roman. L'auteur me tentait pourtant bien vu mon amour pour la littérature égyptienne. Je tâcherai d'en lire d'autre du même auteur pour ne pas rester sur un échec. Ce roman est à l'image des autres romans d'auteurs égyptiens à savoir que l'on y retrouve les mêmes items : les relations hommes/femmes, la pauvreté versus la richesse, les fonctionnaires (j'aimerais comprendre cette fascination et ce rejet qu'on les égyptiens pour les fonctionnaires de leur pays).

05 août 2013
Tous les pays avaient leur contingent complet d’imbéciles, de salopards et de putains. Il fallait être un débile mental pour croire qu’il se passait ailleurs des choses prépondérantes. La seule diversité était celle du langage ; c’étaient partout les mêmes imbéciles, les mêmes salopards et les mêmes putains qui s’exprimaient dans des langues différentes, voilà en quoi consistait toute la nouveauté. + Lire la suite

05 août 2013
A notre époque, les révolutionnaires faméliques et crasseux n’existent pratiquement plus. Ils ont été atteints eux aussi par la vague de promotion sociale. Plus ils sont instruits et élégants, et plus ils sont à craindre.