Le jardinier espagnol


Livres Couvertures de Le jardinier espagnol
3.8 étoiles sur 5 de 40 Commentaires client

Le jardinier espagnol - Harrington Brande a ressenti son affectation au poste de consul des États-Unis dans la petite ville de San Jorge, sur la Costa Brava, comme une insulte de plus à sa valeur perpétuellement méconnue sur tous les plans, celui de sa carrière où il est devancé par des collègues plus jeunes, celui de sa vie privée brisée par la faute de sa femme.Marian a fui l'existence qu'il avait réglée avec soin pour leur bonheur, mais il ne lui a pas permis d'emmener leur fils Nicolas...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Le jardinier espagnol

Le Titre Du LivreLe jardinier espagnol
AuteurA. J. Cronin
ISBN-102253010855
EditeurLe Livre de Poche
Catégoriestragédie
Évaluation du client3.8 étoiles sur 5 de 40 Commentaires client
Nom de fichierle-jardinier-espagnol.pdf
La taille du fichier24.02 MB


22 décembre 2017
Adolescent j'ai lu tous les romans de Joseph Archibald Cronin. Puis, l'âge venant, je m'en suis défait. Retrouvant celui-ci, j'ai voulu voir... L'écriture est, selon moi, recherchée et le style élégant. Je pense à du Georges Simenon pour la facilité de lecture, le côté noir et pour la qualité de l'analyse des caractères et comportements. Ici, il s'agit me semble-t'il de l'évocation, tout en finesse, à travers un enfant du divorce et de son père possessif, directif, autoritaire, jaloux et absorbant, d'une relation équivoque entre le père et le fils qui en engendrera une autre tout aussi équivoque avec le jeune jardinier viril, préfigurant une récupération de l'enfant par la mère seule et rancunière...ce qui,bien évidemment ne pourra qu'accroître les traumatismes de l'enfant. Le thème, délicatement étudié n'est certes pas porteur et A.J. Cronin imprime les sentiments judéo-chrétiens dans chacun de ses ouvrages. C'est sans doute pour cela que Georges Simenon a connu le succès qu'à valeur littéraire égale je crois, A.J.Cronin n'a pu obtenir. Une autre lecture du roman est possible sur le thème de l'orgueil également décrypté ici : du degré zéro chez l'enfant, José t le prêtre jusqu'à la névrose criminelle de Garcia + Lire la suite

14 octobre 2015
page 51 [...] Malgré la douceur de la réconciliation, l'heureuse certitude que Nicolas lui était plus complètement attaché que jamais, le consul ne parvenait pas à oublier le rôle de José dans ce bref, ce pénible incident. Il avait été dans ses habitudes chaque matin, à sa sortie de chez lui, de répondre, de loin, au salut respectueux de son jardinier. Maintenant, il passait devant lui avec une indifférence affectée, les yeux fixés droit devant lui ou détournait la tête, pour ne pas voir. Il n'en sentait pas moins, non loin de lui, le jeune homme, prenait nette conscience de ce corps mince sous le coton léger, du mouvement vigoureux de ses bras sur le long manche de la bêche, de son chaud sourire. Un frisson désagréable le secouait tout entier ; une irritation l'envahissait et demeurait en lui longtemps après son arrivée aux bureau. Cette émotion, il s'efforçait de s'en débarrasser. Etait-il admissible de se laisser ainsi troubler par un simple domestique, un vulgaire gamin des faubourgs ? N'était-il pas au-dessous de sa dignité de réagir ainsi pour un sujet qui, vu de haut, avait chaque jour moins d'importance [...] + Lire la suite

22 décembre 2017
Brande restait assis dans l'embrasure. Le ronflement aigu du moteur le réconforta quelque peu. Puis son regard vint se poser, à l'improviste, dans le jardin, et une flamme de haine lui brûla le coeur, le suffocant presque. Le jardinier, debout à l'extrémité de la pelouse, le torse nu brillant au soleil, bien planté, maniait la bêche. Fasciné, respirant à peine, Brande suivait le rythme splendide. p.171 + Lire la suite