Scènes de la vie du clerge


Livres Couvertures de Scènes de la vie du clerge
4 étoiles sur 5 de 3 Commentaires client

Scènes de la vie du clerge - " C'est en 1858 que paraissent les "Scènes de la vie du clergé", acte de naissance de la plus grande romancière anglaise du XIXe siècle. Bien plus que les figures de pasteurs présentées par ces trois récits, compte la peinture attendrie et comique, mais aussi cruelle, d'une société provinciale aux prises avec les bouleversements, dans la vie quotidienne et les mentalités, apportés à l'Angleterre par les suites de la révolution industrielle. Pour George Elio...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Scènes de la vie du clerge

Le Titre Du LivreScènes de la vie du clerge
AuteurGeorge Eliot
ISBN-100199552606
EditeurOxford University Press
Catégoriesrécits
Évaluation du client4 étoiles sur 5 de 3 Commentaires client
Nom de fichierscènes-de-la-vie-du-clerge.pdf
La taille du fichier26.4 MB


29 octobre 2014
...Je crois que c'est un bon et honnête homme, quoique l'étage supérieur de son individu ne soit pas très bien meublé;... ...Quel mortel, en vérité, pourrait s'enorgueillir s'il avait l'occasion de comparer l'image qu'il a de sa conduite avec l'effet qu'elle produit sur la rétine mentale des autres ? Nous sommes de pauvres machines gonflées par les vessies de notre satisfaction personnelle; malheur à nous si nous rentrons quelque pression qui dégonfle cette bonne opinion de nous-mêmes. ...il montrait ainsi les restes d'une rangée de dents qui, semblables aux débris de la vieille garde, pour être peu nombreuses n'en étaient que plus fatiguées. Oh ! qu'elle angoissante, cette pensée que nous ne pourrons jamais dédommager nos morts du peu d' affection que nous leur avons témoigné, des réponses légères que nous avons faites à leurs demandes, du peu de respect que nous avons montré à cette âme humaine et sacrée qui vivait si près de nous et qui était la chose la plus divine que Dieu nous eût donné de connaître ! + Lire la suite

17 mai 2016
Les animaux sont des amis tellement agréables - ils ne posent jamais de questions, ils ne font aucune critique.