Silas Marner


Livres Couvertures de Silas Marner
3.69 étoiles sur 5 de 40 Commentaires client

Silas Marner - George Eliot, de son vrai nom Mary Ann Evans, est avec Dickens et Thackeray le plus grand romancier anglais du XIXe siècle, le chef de file de cette lignée superbe de femmes écrivains qui illustrèrent alors la littérature d'outre-Manche : Jane Austen, Mrs. Gaskell, les sœurs Brontë. Politiquement "radicale", passionnée de problèmes philosophiques et sociaux, vivant en union libre avec un homme marié, George Eliot incarne aussi le premier refus de la condition "surnu...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Silas Marner

Le Titre Du LivreSilas Marner
AuteurGeorge Eliot
ISBN-102352874939
EditeurArchipoche
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.69 étoiles sur 5 de 40 Commentaires client
Nom de fichiersilas-marner.pdf
La taille du fichier19.44 MB


08 juillet 2009
Silas Marner est tisserand de sa profession. C'est un homme imposant et discret. Victime d'une tromperie de la part de son meilleur ami, emprisonné pour un délit qu'il n'a pas commis, il quitte son village natal pour s'installer à Raveloe, petit village de la campagne anglaise. Il n'aspire qu'à une chose : la tranquillité. Pendant de longues années il va vivre en marge de cette société rurale tellement bien décrite par l'auteur. Jusqu'au jour où, alors qu'il ne s'y attendait pas, l'amour va frapper à sa porte... Je dois reconnaître que j'ai eu du mal à me plonger dans l'histoire et que j'ai bien failli abandonner cette lecture, mais j'ai respecté la règle des 50 pages et grand bien m'en a pris. J'ai progressivement été conquise par cette merveilleuse histoire, toute en simplicité, qui montre bien l'importance de chaque chose et la conséquence de nos décisions. C'est une histoire pleine de morale que George Eliot nous offre avec « Silas Marner ».

19 avril 2017
Tout travail, poursuivi assidûment, tend de cette manière à devenir une fin en soi et à jeter un pont sur les vides sans attraits de la vie.

22 janvier 2018
Silas s'était mis à fumer une pipe tous les jours pendant les deux années qui venaient de s'écouler. Les sages de Raveloe l'avaient fortement engagé à faire usage de cette chose excellente contre les attaques. Leur avis était approuvé par le Dr Kimble, par la raison qu'il n'y avait aucun mal d'essayer ce qui ne pouvait pas en causer : principe qui épargnait à ce monsieur bien de la besogne dans la pratique de la médecine. + Lire la suite