Dans un livre, j'ai lu que...


Livres Couvertures de Dans un livre, j'ai lu que...
3.43 étoiles sur 5 de 14 Commentaires client

Dans un livre, j'ai lu que... - Voici des centaines d’histoires de livres lues dans les livres. On y parle d’une bibliothèque se promenant par ordre alphabétique sur quatre cents chameaux, de l’ego délicatement surdimensionné de Victor Hugo qui s’était choisi pour devise ‘ego hugo’, de journaux imprimés sur caoutchouc, du seul texte écrit sur Jésus de son vivant, de la catastrophe environnementale provoquée par une société philanthropique qui décida d’introduire aux États-Unis tous les oiseaux men...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Dans un livre, j'ai lu que...

Le Titre Du LivreDans un livre, j'ai lu que...
AuteurEugène
ISBN-102746730006
EditeurAutrement
Catégorieschroniques
Évaluation du client3.43 étoiles sur 5 de 14 Commentaires client
Nom de fichierdans-un-livre-j-ai-lu-que.pdf
La taille du fichier23.45 MB


08 juin 2011
Ce livre Dans un livre, j'ai lu que... d'Eugène, et un vrai bonheur en terme de répliques et autres réflexions sur le livre, la culture.... Il rend hommage aux livres en y prenant toute sa matière première. L'auteur est en effet allé chercher dans ses lectures des petites phrases bien senties qui peuvent amener à réfléchir, s'étonner, rire ou même à aller se renseigner plus en amont. Le seul reproche que j'attribuerais à ce concept (par ailleurs extrêmement alléchant) est de ne pas donner les sources de toutes ces citations. L'auteur insère ses trouvailles avec une petite phrase introductive, toujours la même, "dans un livre, j'ai lu que...". Dans notre curiosité aiguisée de lecteurs pris à témoin, on souhaiterait effectivement connaître ledit livre cité. Mais ces omissions n'attentent en rien au plaisir qu'on a de découvrir une foule d'anecdotes allant tout azimut. Ce ivre se présente tel un abécédaire avec de grands mots-clé et c'est donc avec un plaisir non dissimulé qu'on pioche selon le terme choisi. Un exemple, peut-être? Dans un livre, j'ai lu que les écrivains ont rarement l'audace et le culot littéraire d'un Graham Greene. A son éditeur américain lui suggérant de modifier le titre de son roman Voyages avec ma tante, Greene répondit par un télégramme laconique : "Plus facile changer éditeur que changer titre. Stop". Voilà un parfait exemple mais tout le reste de ce florilège est à la hauteur avec des références à l'Hstoire, à la littérature, au langage. A ce stade-ci, ce n'est pas de la lecture, c'est plutôt de la gourmandise. Piochez-y, vous ne serez pas déçu ! + Lire la suite

19 mai 2014
Dans un livre, j'ai lu que la bibliothèque Brautigan, aux Etats-Unis, à Burlington dans le Vermont, est constituée exclusivement de livres refusés par les éditeurs. Elle s'inspire du roman L'Avortement de Richard Brautigan, qui raconte l'histoire d'un bibliothécaire et de son amie, vivant dans une bibliothèque imaginaire de livres non publiés. Ayant ouvert ses portes en 1990, avec seulement sept livres, elle en compte aujourd'hui plusieurs milliers. La Brautigan Library accepte tous les ouvrages à l'exception de ceux publiés. Ses auteurs ont entre treize et quatre-vingt-douze ans. Poésies, proses, oeuvres franchement ratées ou étranges, il y a de tout sur ses rayons. Selon une loi tacite en littérature, tout serpent finit par se mordre la queue. Ainsi, un grand éditeur envisage sérieusement de publier "un choix de textes de la bibliothèque Brautigan". + Lire la suite

22 mai 2011
Dans un livre, j'ai lu que le "Tartuffe" fut régulièrement interdit : par le Parlement et par l'archevêque de Paris en 1667, puis sous Charles X, puis pendant la Première guerre mondiale, et enfin, pendant l'Occupation. "Tartuffe" est donc le baromètre de la liberté d'expression en France depuis quatre siècle