La Culasse de l'enfer


Livres Couvertures de La Culasse de l'enfer
4.04 étoiles sur 5 de 49 Commentaires client

La Culasse de l'enfer - 1897. Dans un coin reculé de l'Alabama, un homme est assassiné dans d'étranges circonstances. Pour le venger, ses proches forment une société secrète, " La Culasse de l'enfer ", décidée à rendre sa propre justice. S'engage dès lors, entre les métayers blancs et les propriétaires fonciers des villes voisines, une guerre fratricide où il n'y a ni innocents ni coupables, mais du sang et de la douleur... À partir d'un fait historique, Tom Franklin déploie une magnifique...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La Culasse de l'enfer

Le Titre Du LivreLa Culasse de l'enfer
AuteurTom Franklin
ISBN-102226156712
EditeurAlbin Michel
Catégoriessociétés secrètes
Évaluation du client4.04 étoiles sur 5 de 49 Commentaires client
Nom de fichierla-culasse-de-l-enfer.pdf
La taille du fichier22.49 MB


06 août 2015
Il entendait gazouiller la rivière en contrebas, et des bouffées d'odeur poissonneuse parvenaient jusqu'à lui. A travers les arbres, il voyait chatoyer son eau d'un brun terne. Il était heureux de se retrouver là, il avait hâte de revoir son vieil ami, de goûter à son eau-de-vie, et ne demanderait pas mieux de déguster ce qu'il ferait griller sur du charbon de bois. Bit n'avait pas son pareil avec les champignons - en mettant à fondre un beau morceau de saindoux dans une poêle en fonte, il était capable de faire sortir un petit jésus en culotte de velours d'une croupe de cerf. Prudemment, Waite descendit la pente, tenant sa carabine d'une main et s'accrochant de l'autre à des branches et des troncs. Deux écureuils terrestres du genre tamia rayé se pourchassaient sur un grand rocher plat, celui qui courait après l'autre s'arrêtant net à la vue de Waite et se dressant sur ses pattes de derrière pour l'observer, la tête penchée d'un côté. Une buse à queue rousse émit son cri du haut de la cime d'un grand arbre et quand Waite tourna de nouveau la tête vers l'écureuil terrestre, celui-ci s'était volatilisé. Bientôt, il tomba sur le premier panneau, une planche clouée à un chêne sur laquelle on lisait en lettres blanches : DÉFANCE DANTRÉE. Il y en avait d'autres : CHIENS MAICHANS, PRENÉ GARDE. Waite sourit et avança encore de quelques pas, enjambant un vieux tronc couvert de séneçon. Écartant une fougère, il aperçut au loin l'un des murs de la petite cabane en rondins. + Lire la suite

03 août 2015
Arch avait un don inné pour le commerce avec les gens, il n'oubliait jamais leurs noms, ni ceux de leurs enfants, ni ceux de leurs mules, ni de leur proposer de goûter au tord-boyaux dont il avait toujours une bonbonne dans l'arrière-boutique. Sans qu'on ait besoin de le lui demander, il savait quand il fallait glisser dans la main d'un gars les préservatifs enveloppés de papier brun qu'il planquait sous le comptoir, ou dans celle d'une femme une boîte de tabac à priser parfumé à la tubéreuse. Il faisait même preuve de respect envers ses clients noirs, sachant qu'afin de prospérer son magasin devait les servir aussi, et bien qu'ils fassent toujours attention de leur propre chef à ne se présenter à la porte de derrière pour passer leurs commandes, il leur faisait crédit comme à sa clientèle blanche, et les connaissait tous par leur nom également. + Lire la suite

31 décembre 2014
C'est au début des années 1890 qu'a eu lieu, après des élections contestées, la guerre dite de Mitcham, dans le comté de Clarke en Alabama. Plus que d'une guerre, il s'agit en fait d'un conflit local entre des métayers pauvres de Mitcham Beat, partie rurale du comté, se sentant dépréciés et humiliés par les pontes locaux du parti démocrate et les notables locaux. Ayant fondé une société secrète – Hell-at-the-Breech, la Culasse de l'enfer – ces paysans s'en prirent à quelques noirs et, surtout, au représentant du parti démocrate qui fut assassiné, entraînant une violente riposte de la part des autorités. C'est sur ce canevas que brode Tom Franklin, situant son action dans le comté de Clarke et plus particulièrement à Mitcham Beat, se servant des faits réels, mais les situant un peu plus tard et y ajoutant des personnages issus de son imagination qu'il mêlent à ceux qui ont réellement existé et participé à la Mitcham's War. Partant de l'assassinat d'un épicier de Mitcham Beat, Tom Franklin démêle ainsi peu à peu l'enchaînement des événements qui vont amener à un inéluctable déferlement de violence dû autant aux circonstances particulières qui le permettent qu'à la vanité et à la soif de pouvoir des meneurs des deux camps qui, ajoutant régulièrement de l'huile sur le feu, entretiennent les craintes, la suspicion et, partant, la haine. Mais le véritable tour de force de l'auteur, en s'attardant sur les personnages même secondaires pour conférer à chacun une ambiguïté qui va de pair avec l'humanité, est de ne jamais se laisser aller à porter un jugement définitif sur les actes des uns ou des autres. Ce faisant, il fait vivre un monde qui n'est certes pas idyllique mais dans lequel existent une réelle sociabilité et une vraie solidarité fut-elle seulement de caste. Au milieu de ce conflit, le shérif Billy Waite, homme droit vivant son travail de représentant de la loi comme un véritable sacerdoce et que les événements mènent à se poser la question de savoir jusqu'où son sens du devoir peut aller sans contrevenir à sa conscience de la justice, et de Mack Burke, adolescent tenaillé par la culpabilité, sont les figures qui émergent. Îlots d'honnêteté voire, dans un certain sens, de rectitude morale sans pour autant être des parangons de vertu, au milieu de la folie qui agite le comté, ils sont ceux qui, finalement, rachètent en partie les errements des autres. Tom Franklin livre avec La Culasse de l'enfer, un de ces rares romans qui arrivent à concilier l'action, l'étude de moeurs et une véritable poésie dans l'écriture pour offrir au lecteur une oeuvre à la fois épique et intimiste. Voilà donc une lecture plus que recommandable. Lien : http://www.encoredunoir.com/.. + Lire la suite