La Culasse de l'enfer


Livres Couvertures de La Culasse de l'enfer
4.04 étoiles sur 5 de 49 Commentaires client

La Culasse de l'enfer - 1897. Dans un coin reculé de l'Alabama, un homme est assassiné dans d'étranges circonstances. Pour le venger, ses proches forment une société secrète, " La Culasse de l'enfer ", décidée à rendre sa propre justice. S'engage dès lors, entre les métayers blancs et les propriétaires fonciers des villes voisines, une guerre fratricide où il n'y a ni innocents ni coupables, mais du sang et de la douleur... À partir d'un fait historique, Tom Franklin déploie une magnifique...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La Culasse de l'enfer

Le Titre Du LivreLa Culasse de l'enfer
AuteurTom Franklin
ISBN-102226156712
EditeurAlbin Michel
Catégoriessociétés secrètes
Évaluation du client4.04 étoiles sur 5 de 49 Commentaires client
Nom de fichierla-culasse-de-l-enfer.pdf
La taille du fichier22.92 MB


11 juin 2011
Depuis qu'il avait acheté le magasin, Tooch n'y avait pas changé grand chose - par exemple, il n'avait pas touché à la pancarte accrochée derrière le comptoir, au-dessus de la caisse enregistreuse. Arch avait nourri une véritable passion pour les mots savants, et cette pancarte tracée à la main disait : PAS D'EXPECTORATION SUR LE PLANCHER. Mack se souvenait de l'histoire. Après qu'Arch eut fixé la pancarte au-dessus de sa caisse enregistreuse, les hommes qui pénétraient dans son magasin avaient passé plusieurs heures à lui demander ce que ça voulait dire. - Ce que veut dire quoi ? leur répondait Arch. - Ce mot là. - Plancher ? Eh bien, t'es debout dessus. Il est composé de lattes de pin maintenues ensemble par une curieuse invention du nom de «clous» de longs objets en métal pointus qui servent à… - L'autre mot. - « Pas» ? - Mais non, pas « Pas», fichtredieu, l'autre mot, celui qui est si long. Arch continua ainsi tout l'après-midi, se refusant à expliquer le sens du mot, et les hommes essayèrent de deviner ce qu'il pouvait vouloir dire, en riant à qui mieux mieux. Quelqu'un déclara qu'il aurait fait un bon politicien. - Pisser ? suggéra l'un d'eux. - Non, mais j'aimerais autant que tu le fasses pas non plus sur le plancher. - Expecter ou je ne sais quoi, ça voudrait pas dire «deviner» ? - Si c'est bien ce que ça veut dire, fit Arch en clignant de l'oeil, tu viens de contrevenir au règlement. - Boucher le passage ? - S'allonger par terre ? À la fin, l'un des hommes comprit que ça voulait dire «cracher», si bien que leur vocabulaire se trouva enrichi d'un mot nouveau, un mot à dix dollars, dont ils firent usage pendant toute une période chaque fois que l'occasion se présentait. - Tu crois que le ciel va nous expectorer dessus aujourd'hui ? - Restons dans l'expectorative. + Lire la suite

31 décembre 2014
C'est au début des années 1890 qu'a eu lieu, après des élections contestées, la guerre dite de Mitcham, dans le comté de Clarke en Alabama. Plus que d'une guerre, il s'agit en fait d'un conflit local entre des métayers pauvres de Mitcham Beat, partie rurale du comté, se sentant dépréciés et humiliés par les pontes locaux du parti démocrate et les notables locaux. Ayant fondé une société secrète – Hell-at-the-Breech, la Culasse de l'enfer – ces paysans s'en prirent à quelques noirs et, surtout, au représentant du parti démocrate qui fut assassiné, entraînant une violente riposte de la part des autorités. C'est sur ce canevas que brode Tom Franklin, situant son action dans le comté de Clarke et plus particulièrement à Mitcham Beat, se servant des faits réels, mais les situant un peu plus tard et y ajoutant des personnages issus de son imagination qu'il mêlent à ceux qui ont réellement existé et participé à la Mitcham's War. Partant de l'assassinat d'un épicier de Mitcham Beat, Tom Franklin démêle ainsi peu à peu l'enchaînement des événements qui vont amener à un inéluctable déferlement de violence dû autant aux circonstances particulières qui le permettent qu'à la vanité et à la soif de pouvoir des meneurs des deux camps qui, ajoutant régulièrement de l'huile sur le feu, entretiennent les craintes, la suspicion et, partant, la haine. Mais le véritable tour de force de l'auteur, en s'attardant sur les personnages même secondaires pour conférer à chacun une ambiguïté qui va de pair avec l'humanité, est de ne jamais se laisser aller à porter un jugement définitif sur les actes des uns ou des autres. Ce faisant, il fait vivre un monde qui n'est certes pas idyllique mais dans lequel existent une réelle sociabilité et une vraie solidarité fut-elle seulement de caste. Au milieu de ce conflit, le shérif Billy Waite, homme droit vivant son travail de représentant de la loi comme un véritable sacerdoce et que les événements mènent à se poser la question de savoir jusqu'où son sens du devoir peut aller sans contrevenir à sa conscience de la justice, et de Mack Burke, adolescent tenaillé par la culpabilité, sont les figures qui émergent. Îlots d'honnêteté voire, dans un certain sens, de rectitude morale sans pour autant être des parangons de vertu, au milieu de la folie qui agite le comté, ils sont ceux qui, finalement, rachètent en partie les errements des autres. Tom Franklin livre avec La Culasse de l'enfer, un de ces rares romans qui arrivent à concilier l'action, l'étude de moeurs et une véritable poésie dans l'écriture pour offrir au lecteur une oeuvre à la fois épique et intimiste. Voilà donc une lecture plus que recommandable. Lien : http://www.encoredunoir.com/.. + Lire la suite

21 octobre 2010
1897-1898. Comté de Clarke, Alabama. Suite à la mort non expliquée de Arch Bedsole, épicier, un groupe de fermiers de Mitcham Beat, sur l'impulsion de Tooch, le frère de Arch, va créer une confrérie "secrète", la Culasse de l'enfer, afin de se venger du meurtre et de se démarquer des gens de la ville. Le shérif Billy Waite va être pris entre deux feux et tentera de démêler les faits tout en voulant apaiser les esprits. Un très beau western, avec des accents de roman policier, drame qui oppose de pauvres bougres qui n'ont qu'un esprit optu à disposition pour comprendre les choses, et seront manipulés en partie par plus malins, et dangereux, qu'eux. Tom Franklin peint admirablement à la fois l'époque et les lieux mais aussi ses personnages, dont certains sont tenaillés par le doute et des sentiments contradictoires. Deux camps s'affrontent et pourtant aucun manichéisme n'est ici convoqué, chacun ayant ses arguments et étant capable du pire. Magnifique roman qui voit également évoluer deux êtres en parallèle: le shérif Waite au soir de sa carrière, bonhomme blasé, qui n'attend plus rien de son prochain, et le jeune Macky, qui s'initie à la vie et devra à plusieurs reprises effectuer des choix. + Lire la suite