Kafka. Poète de la honte


Livres Couvertures de Kafka. Poète de la honte
3 étoiles sur 5 de 5 Commentaires client

Kafka. Poète de la honte - Kafka. Poète de la honte est l'occasion pour Saul Friedlànder de se pencher sur la vie du célèbre écrivain qui, comme lui, a grandi à Prague. L'historien fait de Kafka le poète de ses égarements, luttant toute sa vie contre le poids de la honte et de la culpabilité - une lutte dont les traces sont bien visibles dans ses lettres et son journal comme dans ses oeuvres de fiction. "Très tôt, écrit Saul Friedlànder, Kafka dut saisir à quel point il était différent d'une ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Kafka. Poète de la honte

Le Titre Du LivreKafka. Poète de la honte
AuteurSaul Friedländer
ISBN-102021122344
EditeurSeuil
Catégoriesjournal
Évaluation du client3 étoiles sur 5 de 5 Commentaires client
Nom de fichierkafka-poète-de-la-honte.pdf
La taille du fichier20.08 MB


13 mars 2015
J'ai quitté Prague depuis quelques jours. Je termine ici, à mon retour, le Kafka de Friedländer avec quelques images du quartier juif de Josefov, d'une ambiance où Kafka manifestement laissé sa trace, même diffuse. Cette impression d'avoir marché dans les pas de Kafka fait bien sûr écho au livre de Friedländer, qui s'attache à expliciter les éléments contextuels et personnels comme déterminants de son oeuvre. le judaïsme d'abord, la sexualité ensuite, constituent les angles principaux du travail de Friedländer. Quel rapport au judaïsme entretenait Kafka, quand son ami Brod était un militant sioniste, alors que la bourgeoisie juive praguoise était tiraillée entre identité et assimilation? S'agissant de sexualité, Friedländer détaille, à l'analyse des lettres, journaux, romans et nouvelles, l'extrême difficulté qu'éprouvait Kafka dans sa relation aux femmes, et met en avant son homosexualité refoulée, sans passage à l'acte. Il place cette analyse au coeur de l'oeuvre de Kafka. Je crois que ce livre a fait débat, mais tant de livres ont été écrit sur un écrivain dont la fulgurance étonne encore. J'en retiens, pour ma lecture de Kafka, deux perspectives. D'abord que la lecture de Kafka merite d'entrer dans un niveau d'analyse plus complexe que la seule lecture du rapport à la vérité par exemple. Ensuite il m'ouvre à la lecture de textes moins connus, et notamment les nouvelles. Donc de bonnes raisons encore de lire Kafka! + Lire la suite

07 mars 2015
Le vêtement est affecté chez Kafka d'une fonction symbolique primordiale, comme l'a montré Mark Anderson dans son Kafka's clothes. [...] se vêtir renvoie selon lui toujours au monde des apparences. Se dévêtir signifie au contraire se délester du paraître, commencer à s'affranchir de tous les faux-semblants, "se trouver dans un monde humain et lutter pour atteindre le royaume sacré de l'au-delà" ou, dans la perspective de Kafka, procéder à la mise à nu en se dépouillant "de toutes les fausses couvertures du moi empirique, en quête du "Buisson ardent" de la vérité esthétique". (P164) + Lire la suite

07 mars 2015
A propos du "médecin de campagne" : Le "Trompé ! Trompé !" du docteur fait écho à "L'horreur ! L'horreur !" de Kurtz dans Au cœur des ténèbres de Joseph Conrad. Écrits à dix-sept ans d'intervalle, ces deux textes dénoncent, chacun à sa manière, la civilisation occidentale, responsable dans le roman de Conrad des abominations du colonialisme et, dans la nouvelle de Kafka - rédigé au plus fort de la Première Guerre mondiale -, de la brutalité atavique qui se terre derrière les illusions du progrès : "S'il n'est pas guéri, tuez-le ! Ce n'est qu'un médecin, ce n'est qu'un médecin." (P160) + Lire la suite