Damné, tome 4 : Le baptême de Judas


Livres Couvertures de Damné, tome 4 : Le baptême de Judas
4.36 étoiles sur 5 de 64 Commentaires client

Damné, tome 4 : Le baptême de Judas - Prisonnier et profondément abattu, Gondemar est amené vers Carcassonne dans un convoi dirigé par Alain de Pierrepont et le demi-frère de Simon de Montfort, Guillaume des Barres. En chemin, un templier qui croise sa route remet à Gondemar un message signé par le Cancellarius Maximus qui lui ordonne de remettre la première part de la Vérité à Montfort. Quelques jours plus tard, le même homme tente de l'assassiner pendant une embuscade. Gondemar ne comprend pas à quel ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Damné, tome 4 : Le baptême de Judas

Le Titre Du LivreDamné, tome 4 : Le baptême de Judas
AuteurHervé Gagnon
ISBN-102266228560
EditeurPocket
Catégorieshistoire vraie
Évaluation du client4.36 étoiles sur 5 de 64 Commentaires client
Nom de fichierdamné-tome-4-le-baptême-de-judas.pdf
La taille du fichier28.18 MB


25 juin 2016
Le soupir de Des Barres trahit une certaine tristesse. - Simon a beaucoup changé depuis qu'il est dans le Sud. Il a toujours été un soldat dans l'âme, mais jusque là il avait des principes. En Terre Sainte, on raconte que son comportement était honorable. - Une fois trop vive mène à tous les excès. (Gondemar) - Ceux qui sont de son côté y voient une qualité. Le pape le premier. Pour ses adversaires, il en va autrement. - Evidemment. On dit que Monseigneur le légat l'apprécie fort. - Et avec raison. Simon accomplit toutes les sales besognes pendant que le petit mignon ensoutané garde ses blanches mains bien propres. - Un peu plus et je croirais entendre un hérétique, fis-je en exagérant mon étonnement. - Point, répliqua Guillaume en haussant les épaules, un sourire en coin, mais je préfère me servir de ma cervelle et être lucide. + Lire la suite

04 septembre 2016
J'allumerai moi-même le Feu qui te consumera et qui t'enverra en Enfer. Je te regarderai dans les yeux pendant que tu rôtiras et je boirai tes cris de souffrance comme le plus doux des nectars. Peut-être même conserverai-je ton crâne pour m'en faire une coupe

28 juin 2016
La mort est la seule justice qu'il y ait sur cette terre. Devant elle, les plus grands seigneurs et les plus modestes paysans sont égaux.