Bardadrac


Livres Couvertures de Bardadrac
4.5 étoiles sur 5 de 4 Commentaires client

Bardadrac - Un Gérard Genette inattendu, plein d'humour, qui regarde son passé et son époque avec tendresse et lucidité. " Bardadrac ", c'est le mot-chimère jadis inventé par une de ses amies pour désigner le fouillis de son grand sac à main. Autant dire qu'on trouve de tout dans ce livre : réflexions sur la société contemporaine, ses discours, ses stéréotypes ; souvenirs d'enfance, et d'une jeunesse marquée par quelques engagements politiques ; évocation de grandes figu...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Bardadrac

Le Titre Du LivreBardadrac
AuteurGérard Genette
ISBN-102757825380
EditeurPoints
Catégoriessouvenirs d'enfance
Évaluation du client4.5 étoiles sur 5 de 4 Commentaires client
Nom de fichierbardadrac.pdf
La taille du fichier21.02 MB


16 novembre 2013
A la Belle Epoque , on tenait l'eau pour un liquide dangereux, parce qu'une goutte suffit à troubler une bouteille d'absinthe. Mon père, dans son enfance, l'apprit un jour à ses dépens, pour avoir soutiré, d'un flacon dont il avait repéré la cachette dans quelque buffet, la contenance d'un bon dé à coudre, qu'il remplaça par une quantité égale d'aqua simplex.Le mauvais goût du breuvage absorbé sec, puis le mauvais souvenir de sa punition, et finalement le rejet d'une ascendance un peu marquée par l'abus de la "fée verte", le conduisirent un peu plus tard à militer dans une association de tempérance nommée, sans doute par succession chromatique, "La Croix Bleue". + Lire la suite

16 novembre 2013
J'avais oublié ce bouquin, acheté à cause du titre à la Mary Poppins (l'edition poche présente le contenu d'un grand sac en couverture!), feuilleté avec intérêt, puis lu avec délectation. Un bardadrac, c'est un mot inventé par une cousine, il désigne un fouillis de choses utiles ou improbables, tel qu'on en trouve dans un (grand) sac de dame.Je ne connais pas bien l' oeuvre critique de Genette car je la jugeais à tort ou raison barbante à l'époque de mes études. Rien de tel dans Bardadrac, catalogue raisonné de lieux communs voisinant avec un répertoire de souvenirs d'enfance, de brêves sur la vie contemporaine, et surtout, surtout , de saynettes de la vie universitaire. C'est parfois aussi drôle que Un tout petit monde de David Lodge.Léger et profond, un humour à la française qui peut soutenir la comparaison avec son homologue british, c'est tout dire.

14 février 2012
A Launay, sauf extrême canicule, elle portait volontiers, sur une robe légère à bretelles indécises, un cardigan gris passé qu'elle oubliait d'attacher, puis dont elle retournait les manches, comme un gant, pour l'ôter, en sorte qu'il se retrouvait à l'envers une fois sur deux, côté sans griffe jours pile, côté griffé jours fastes, ou l'inverse, sans grand dommage pour une tenue des plus flasques. Abandonné sur une table, on pouvait le prendre pour un chaton, ou un chiffon à meubles, si ce n'est qu'au lieu d'une odeur de cire, il dégageait par capillarité un parfum identifié comme "Mitsouko", source pour moi d'une valeur mi-érotique mi-affective que son souvenir à conservée. + Lire la suite