City Hall, tome 5


Livres Couvertures de City Hall, tome 5
4.22 étoiles sur 5 de 49 Commentaires client

City Hall, tome 5 - Le temps est compté pour Jules Verne, Amelia Earhart et Arthur Conan Doyle : il ne leur reste que quelques jours pour sauver la vie de Pierre Verne et confondre le machiavélique Lord Black Fowl ! Mais comment y parvenir, sans la description du corbeau, qui reste introuvable en ce monde ? Leur seule chance réside peut-être dans les secrets de Victor Hugo… Plus qu’une simple vie, aussi importante soit-elle, c’est l’avenir du monde tout entier qui dépend de cette quête...

Télécharger Livres En Ligne

Détails City Hall, tome 5

Le Titre Du LivreCity Hall, tome 5
AuteurRémi Guérin
ISBN-102359104756
EditeurAnkama Editions
Catégoriesrécits
Évaluation du client4.22 étoiles sur 5 de 49 Commentaires client
Nom de fichiercity-hall-tome-5.pdf
La taille du fichier20.05 MB


22 août 2014
Ce tome 5 est une vraie réjouissance et confirme bien que City Hall est dans le top 3 des poids lourds de l’éditeur Ankama. Devant son succès, nul doute que la série ne se terminera pas au tome 6 qui clôturera ce deuxième cycle.

22 février 2018
Dans cette série Steampunk de style Manga, entre humour et action et caractérisée par un rythme effréné (qui peut parfois épuiser le lecteur!), Jules Verne accompagné d'Arthur Conan Doyle et d'une agent spéciale envoyée en Europe par par Eliott Ness se retrouvent à Paris à la recherche du texte descriptif du méchant Black Fowl afin de sauver son père. le tome commence directement dans le Monde à l'Envers, de l'autre côté du Miroir (le monde d'Alice au pays des Merveilles) où le Chat de Cheshire soumet Houdini (envoyé là par son double maléfique) à des énigmes redoutables. L'histoire progresse ainsi en parallèle entre les mésaventures de Houdini qui rencontrera le créateur de ce monde parallèle, Lewis Caroll, et les héros qui sont eux recueillis par un Victor Hugo membre d'une résistance occulte comprenant rien de moins que Maupassant, Agatha Cristie, Edgar Poe, Tolkien et Maurice Leblanc (Arsène Lupin)… ouf! Vous l'aurez compris, la grande force de cette série est l'extraordinaire imagination et le patchwork cohérent qu'ont réussi à créer les auteurs autour de ce monde où le papier permet de générer une réalité par sa simple description. Sortes de sorciers dotés de crayons à la place de baguettes, les personnages sont tous des figures de l'histoire littéraire (mais également Lincoln, Graham Bell, Malcolm X,…). le concept est extrêmement audacieux et excitant et si les premiers volumes souffraient de quelques défauts de jeunesse, les auteurs atteignent ici pleine maturité de leur récit. On reste dans du manga ce qui implique une relation entre les personnages un peu manichéenne, des dialogues un peu ado et des découpages où le rythme est la vertu cardinale. Mais l'ensemble reste assez lisible et surtout le design général est vraiment alléchant. L'ambiance steampunk laisse le champ libre à toutes les possibilités scénaristiques concernant des innovations technologiques à vapeur (les auteurs s'inspirent des découvertes récentes… à la sauce Révolution industrielle). Les grande auteurs, tous dotés d'une créature imaginaire issue de leurs crayons sont dessinés de façon totalement libre et fantasmée, comme des héros de jeux-vidéo. Les conspirations, agences secrètes et histoire occulte foisonnent dans cet univers, si bien que malgré la grosse pagination, on trouverait presque que tout va trop vite et l'on souhaiterait que la série continue (elle s'achève au septième tome). Ce volume comporte plus de découvertes que d'action mais reste sur un très bon équilibre entre les dialogues too-much de Jules Verne, l'univers fantasmagorique de l'autre côté du miroir (même la Reine de coeur apparaît!) et la confrérie occulte de Victor Hugo. C'est plein, ça déborde de coeur et d'envie de la part des auteurs (comme cette double illustration en transparence!) qui ont voulu mettre tout leur amour des imaginaires dans leur création et je vous invite vraiment à découvrir ce très bon manga français (surtout si vous n'êtes pas férus de manga) qui fait de la littérature classique un monde d'action, d'énigmes et d'aventure! Lien : https://etagereimaginaire.wo.. + Lire la suite

12 janvier 2015
Le duo Lapeyre/Guérin ne doute de rien et va même jusqu’à transposer le concept de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires. Anachronique s’il en est : ce collectif de talents culturels est très bien rendu, bien que pas toujours ressemblant dans l’absolu, et mène à une situation des plus troublantes pour nos héros qui se voient condamnés d’emblée. Un épisode très dynamique qui interroge le lecteur sur la finalité à venir de ce second acte.