Un long week-end dans les Ardennes


Livres Couvertures de Un long week-end dans les Ardennes
2.79 étoiles sur 5 de 12 Commentaires client

Un long week-end dans les Ardennes - Edith Waldschade est pianiste. Elle est aussi passionnée par les loups, elle dont "toute la jeunesse a été placée sous le signe de l'animal". En compagnie de sa s?ur et de son frère, elle vit retranchée dans une vaste propriété dans les creux de la forêt des Ardennes belges, vallonnées et boisées, peuplées de quelques loups. C'est justement là qu'elle reçoit la visite d'un homme qui se présente comme son demi-frère, qui sait tout des affaires familiales, d'un père c...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Un long week-end dans les Ardennes

Le Titre Du LivreUn long week-end dans les Ardennes
AuteurHella Serafia Haasse
ISBN-102742763023
EditeurActes Sud
Catégorieslittérature
Évaluation du client2.79 étoiles sur 5 de 12 Commentaires client
Nom de fichierun-long-week-end-dans-les-ardennes.pdf
La taille du fichier26.73 MB


29 novembre 2010
La grande pianiste Edith Waldschade aime les loups pour leur beauté et leur intelligence. Elle en élève trois dans sa propriété cernée de sapins. Un jour surgit l'inquiétant Erwin, qui prétend être son demi-frère, que veut-il? Que sait-il de du mystérieux passé familial?

12 septembre 2015
La grande pianiste Edith Waldschade a adopté des loups et les élève, en hommage à son père qui les a longtemps étudiés. Elle est restée célibataire, meurtrie par une histoire d'amour, et dans la propriété des Ardennes belges où est installé l'enclos des loups, elle partage la maison familiale avec sa soeur et la famille de celle-ci. Surgit un jour l'inquiétant Erwin, son demi-frère, et avec lui les ombres d'un passé nazi... Beau roman où se mêlent passé et présent. Les mélomanes penseront sans doute à la pianiste Hélène Grimaud, qui elle aussi élève des loups...

22 décembre 2015
Une lecture décevante malgré une quatrième de couverture alléchante. C'est confus, le style est quelconque, et ce n'est pas abouti. Seul Matthias Crone, le personnage principal, est à peu près sympathique. On ne comprend pas bien si le passé louche du père est avéré, ni ce que veut ce demi-frère surgi brusquement. Et la fin ne nous éclaire pas vraiment. Décevant je vous dis.