Avis non autorisés...


Livres Couvertures de Avis non autorisés...
2.04 étoiles sur 5 de 27 Commentaires client

Avis non autorisés... - Parce que son cœur n'est pas en silex, Françoise Hardy met le feu quand elle passe au crible notre société contemporaine. Dans un livre composé de messages personnels, elle évoque sans concession la vieillesse, sa vieillesse, la décrépitude des corps... Elle qui a été l'icône androgyne et longiligne des sixties. Il faut avoir un courage d'écrivain pour se confronter ainsi à son propre corps. Dans une époque qui se refuse à vieillir, elle convoque la belle figure v...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Avis non autorisés...

Le Titre Du LivreAvis non autorisés...
AuteurFrançoise Hardy
ISBN-102290130125
EditeurEditions 84
Catégorieslittérature
Évaluation du client2.04 étoiles sur 5 de 27 Commentaires client
Nom de fichieravis-non-autorisés.pdf
La taille du fichier19.76 MB


09 mars 2015
Les choses sont toujours à la fois plus simples et plus compliquées qu’on ne croit, car, à seize ans, je ne voyais pas plus loin que le bout de mon nez et mon ambition impliquait simplement de composer et d’écrire des chansons dans mon coin, puis de les enregistrer avec une petite équipe dans le milieu clos et protégé d’un studio – ce à quoi je me suis finalement limitée. Surtout, je n’envisageais pas une seconde qu’une aspiration aussi chimérique se réalise jamais. + Lire la suite

09 mars 2015
Chaque être humain est la résultante de son tempérament inné et de l’acquis que constituent ses multiples conditionnements. Leur intrication et la façon dont l’acquis a façonné l’inné – au point parfois de l’infléchir – sont impossibles à cerner avec précision. Mais il est évident qu’un être mal structuré sera davantage le pâle reflet de son milieu familial et social qu’un autre plus solide et plus à même de s’en dégager, si peu que ce soit. + Lire la suite

09 mars 2015
Parmi les mœurs qui ont assujetti la femme pendant des siècles et semblent incroyables de nos jours, dans la plupart des pays, quand héritage il y avait, les droits de succession étaient réservés à la descendance masculine.