Le Roi du Cinema Muet


Livres Couvertures de Le Roi du Cinema Muet
2.33 étoiles sur 5 de 3 Commentaires client

Le Roi du Cinema Muet - Calcutta, 1906. La mégalopole bengalie, agitée de fortes fièvres nationalistes, est sur le point d’être remplacée, en tant que capitale du Raj britannique, par New Delhi. Dans la famille Chatterjee, le père, Tarini, travaille aux chemins de fer jusqu’à ce qu’une gaffe mémorable signe le début de sa déchéance, morale et alcoolique. Son fils Abani, 16 ans, est introduit par son oncle Shombhu dans un monde enchanté : les coulisses du théâtre puis du ciné...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Le Roi du Cinema Muet

Le Titre Du LivreLe Roi du Cinema Muet
AuteurIndrajit Hazra
ISBN-102749113903
EditeurLe Cherche midi
Catégorieslittérature
Évaluation du client2.33 étoiles sur 5 de 3 Commentaires client
Nom de fichierle-roi-du-cinema-muet.pdf
La taille du fichier23.72 MB


17 mai 2012
"Un signe clair qu'on est devenu adulte est que les nouvelles s'accueillent calmement, sur un mode feutré. Si elles sont mauvaises, c'est un peu comme une clé anglaise qui tombe dans un lac, non sans remous, certes, mais sans la brutalité d'une chute sur le carrelage. Quant aux joies, l'âge aussi les tempère, les édulcore comme un alcool fort transformé en grog domestique." (Le cherche midi - p.226). + Lire la suite

17 mai 2012
Autant le dire tout de suite, j'ai trouvé l'histoire de cet acteur oublié assez peu passionnante et fort monotone malgré le côté totalement rocambolesque des gaffes du père et du fils Chatterjee... le manque d'action et de rebondissement m'a ainsi quelque fois fait frôler l'ennui... Frôler seulement car le contexte de l'histoire est, lui, passionnant : la naissance du cinéma muet en Inde. Et, en effet, j'ai beaucoup appris de cette lecture (je ne connaissais d'ailleurs même pas le mot "bioscope" avant cette lecture) et, surtout, cela m'a donné une image moins caricaturée et plus vivante du cinéma muet, cinéma qui, pour moi, se résumait à des mimiques exagérées des acteurs entrecoupées de textes fort laconiques qui n'expliquaient rien du tout. Et, surprise, il n'en est rien : les acteurs jouent réellement et "deviennent" leurs personnages le temps d'un film et ce n'est pas parce qu'ils ne parlent pas qu'ils en sont moins vivants pour autant. La suite sur le blog... Lien : http://loumanolit.canalblog...