Trains étroitement surveillés


Livres Couvertures de Trains étroitement surveillés
3.7 étoiles sur 5 de 49 Commentaires client

Trains étroitement surveillés - Une petite gare de Bohême pendant la guerre.Un stagiaire tente de s'ouvrir les veines par chagrin d'amour. L'adjoint du chef de gare profite d'une garde de nuit pour couvrir de tampons les fesses d'une jolie télégraphiste. Mais il y a aussi l'héroïsme, le sacrifice, la résistance. Dans un pays qui a donné tant de richesses à la littérature mondiale, Hrabal est un des plus grands.

Télécharger Livres En Ligne

Détails Trains étroitement surveillés

Le Titre Du LivreTrains étroitement surveillés
AuteurBohumil Hrabal
ISBN-102070375293
EditeurGallimard
Catégoriesrécits
Évaluation du client3.7 étoiles sur 5 de 49 Commentaires client
Nom de fichiertrains-étroitement-surveillés.pdf
La taille du fichier24.1 MB


13 août 2017
Chaud après Une trop bruyante solitude, je me suis lance de suite dans Trains etroitement surveilles. Je reste chaud. Encore plus chaud. Cette lecture me fait decidemment ranger Hrabal parmi mes ecrivains majeurs. Il a l'art de cerner (et de transmettre) les differentes facades de l'homme. Chaque homme (chaque personnage de ses romans) dans ses differentes facades. Il a l'art de nous faire apprecier et aimer l'homme, dans sa bouffonnerie comme dans son heroisme. Il en donne encore une fois la preuve dans Trains etroitement surveilles. Ce livre met en scene peu de personnages, dans une petite gare de province, quelque part en Boheme, vers la fin de la deuxieme guerre mondiale, quand la machine de guerre allemande est completement ebranlee. Le chef de gare essaye de servir efficacement, mais entoure comme il l'est il ne peut que s'egosiller face a la lune et chercher reconfort chez les pigeons qu'il eleve. C'etaient des pigeons allemands, nurembourgois, jusqu'a l'invasion de la Pologne; depuis il les a changes pour des polonais, des lynxs aux ailes ornees de triangles gris et blancs. Dans son desespoir il crie des fois aussi sur sa femme, jusqu'a ce que celle-ci le fasse tomber a la renverse d'un coup bien assene. Le responsable de la securite, Hubicka, est admire de tous mais poursuivi par la justice pour avoir oblitere les fesses d'une belle telegraphiste avec le tampon officiel de la gare. Glorieuse matiere a ballades populaires… Le personnage principal, Milos, est un jeune stagiaire, qui s'est coupe les veines il y a un certain temps suite a sa defaillance lors de sa premiere experience sexuelle. Il essaye depuis sa sortie d'hopital d'apprendre des autres: comment etre homme? Toute la premiere – et la plus longue - partie du livre est une suite de peripeties bouffonnes et de dialogues plus cocasses les uns que les autres. Jusqu'a ce que Milos arrive a perdre sa virginite dans les bras d'une dame condescendante. Il se considere des lors un vrai homme. Et tout va chambouler. le livre va changer de registre, et le sourire beat qui accompagnait ma lecture se geler en rictus mal leche. Milos va devenir homme en suivant Hubicka, qui, sous sa façade d'hedoniste vivant pour l'instant, s'avere etre un resistant a l'envahisseur. Dans une ultime action d'eclat Milos va surtout devenir profondement humain, voyant dans l'autre, qu'on lui a designe comme ennemi, un homme comme lui, son egal, meme si pas vraiment son frere. Ce livre est un cocktail enivrant. Il est comique; il est tragique; roman d'initiation, de passage a l'age adulte; roman antimilitariste s'il en fut, empreint des horreurs de la guerre; mais meme dans la guerre, Hrabal, par son heros Milos interpose, veut voir dans son ennemi le reflet de soi-meme. Il ne peut etre humain qu'en reconnaissant l'humanite de l'autre. Trains etroitement surveilles est un tres beau livre. Hrabal est decidemment pour moi un grand ecrivain. + Lire la suite

27 décembre 2015
Imperméable au surréalisme du texte, j'ai eu l'impression d'avancer dans cette lecture comme dans un rêve, confronté à des situations et à des personnages dont je ne comprenais pas le ressort.

08 novembre 2012
Le personnage principal travaille dans une gare, pendant la Seconde Guerre mondiale. Amoureux d'une jeune fille, il éprouve pas mal de difficultés pour la séduire et finit par tenter de mettre fin à ses jours. Ce livre est drôle, émouvant et surréaliste. Hrabal est un maître du surréalisme à mes yeux !