Un mariage poids moyen


Livres Couvertures de Un mariage poids moyen
3.24 étoiles sur 5 de 399 Commentaires client

Un mariage poids moyen - Séverin Winter, professeur d'allemand et entraîneur de lutte de l'équipe universitaire, n'est pas homme à prendre la vie à la légère. Ses ébats amoureux, tout comme ses prouesses sportives, sont à ranger dans la catégorie poids lourd... Ce qui n'est pas pour déplaire à Utch, la robuste Viennoise dont le mari - narrateur de surcroît - est littéralement conquis par Edith, l'épouse poids plume de Séverin. En résultera un irrésistible ménage à quatre.

Télécharger Livres En Ligne

Détails Un mariage poids moyen

Le Titre Du LivreUn mariage poids moyen
AuteurJohn Irving
ISBN-102020257777
EditeurSeuil
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.24 étoiles sur 5 de 399 Commentaires client
Nom de fichierun-mariage-poids-moyen.pdf
La taille du fichier27.85 MB


08 avril 2016
Ah, tout le contraire de ma précédente lecture (Check-point de Rufin où je reconnaissais m'être méprise au sujet de l'auteur) : ici, c'est l'auteur, habituellement excellent, qui me déçoit. Au point de me demander, sauf sur la fin du roman, si j'ai vraiment un John Irving entre les mains. Certes, le livre m'était gratuitement offert à l'achat de deux autres mais ce n'est pas une raison ! L'histoire est donc celle de deux couples dont Irving nous relate, au fil des pages, comment ils sont arrivés à cette situation d'échangisme sur fond de lutte, sport hautement répandu aux Etats-Unis. L'histoire est relativement creuse, bien loin de celles habituellement contées par Irving. L'intrigue, pour autant qu'il y en ait une, est très lente et très répétitive, vive les scènes de sexe en tous genres, tous nombres entre un et quatre, tous lieux et toutes positions, et ce à répétition. A dose intelligente, cela sert le récit. Ici, cela l'appauvrit. Même les personnages sont très creux : un lutteur par procuration, un écrivain raté, une bourgeoise et une villageoise (qui doit sa vie à un ingénieux stratagème pour survivre à l'envahisseur russe). Irving les dépeint très maladroitement, très superficiellement. Seules les dernières pages me font retrouver l'auteur tel que je le connais dans sa sensibilité et dans la profondeur des profils psychologiques de ses personnages. Même la traduction laisse, par moments (franchement : « une tête de mieux que » au lieu d'une tête de plus), à désirer. Bref, une déconvenue. + Lire la suite

22 mars 2011
Quand j'y songe : j'ai raconté et raconté cette histoire à Séverin Winter, à en perdre la voix ! Je n'ai fait que lui répéter afin qu'il comprenne : Utch est loyale. La patience est une forme de loyauté, mais il ne l'a jamais compris. - Séverin, lui disais-je, elle est vulnérable pour la même raison qu'elle est forte. Où qu'elle place son amour, elle fait confiance. Elle attendra jusqu'au bout, elle supportera - à tout jamais - si elle aime. + Lire la suite

10 novembre 2010
Le roman se passe dans les années 70. Deux couples, d'une part, Severin et Edith Winter et d'autre part le narrateur et sa femme Utchka vont après accord décider d'un échange de partenaire. Des règles strictes seront alors élaborées avant le passage à l'acte. Mais petit à petit et malgré la liberté de chacun, les rapports vont devenir conflictuels et compliqués... Irving mêle l'époque contemporaine, celle de cette échange pour le moins cocasse, avec des rappels sur le passé en Autriche de Utchka. On retrouve ici des thèmes qui seront présents dans "Le monde selon Garp": la vie universitaire, la lutte, la vie de couple... mais le tout m'a paru long et parfois même ennuyeux, alors que ce roman est plutôt court. Un des premiers écrits d'Irving, que je déconseille comme première approche de l'auteur, qui a par la suite fait nettement mieux (à mon avis).