La Caste des Méta-Barons, tome 2 : Honorata la trisaïeule


Livres Couvertures de La Caste des Méta-Barons, tome 2 : Honorata la trisaïeule
3.71 étoiles sur 5 de 105 Commentaires client

La Caste des Méta-Barons, tome 2 : Honorata la trisaïeule - Comment le Méta-baron, cet impitoyable mercenaire que l'on a découvert dans L'Incal, est-il devenu le guerrier le plus puissant de la galaxie ? C'est à cette question que répondent Jodorowsky et Gimenez en nous racontant, génération par génération, l'évolution d'une caste d'invincibles guerriers, ancêtres du Méta-Baron. Depuis des siècles, les Castaka exploitent seuls la planète Marmola, grâce au secret de l'épiphyte, une huile antigravitationnelle qui leur permet d...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La Caste des Méta-Barons, tome 2 : Honorata la trisaïeule

Le Titre Du LivreLa Caste des Méta-Barons, tome 2 : Honorata la trisaïeule
AuteurAlejandro Jodorowsky
ISBN-102731610751
EditeurLes Humanoïdes associés
Catégoriessaga
Évaluation du client3.71 étoiles sur 5 de 105 Commentaires client
Nom de fichierla-caste-des-méta-barons-tome-2-honorata-la-trisaïeule.pdf
La taille du fichier18.54 MB


20 mai 2013
...Faites plutôt une pause cérébrale et passez du thalamus au cortex! Libérez-vous des superstitions et des jalousies primitives... Relâchez-moi sur le champ!

01 octobre 2015
A l'époque, j'adorais. Mais le temps a passé et je dois avouer avoir du mal à relire cette série qui, plus que l'Incal, reflète la frustration de Jodorowski de ne pas avoir pû réaliser "son" Dune. Les Castaka ne sont rien d'autre qu'une vision transposée de ses Atréides. Cette séie est née sous le signe de l'excès. L'outrance est permanente, dans les situations, dans les personnages, dans les rebondissements, à croire que les auteurs se soient donné comme règle de systématiquement aller un peu plus loin dans la démesure. La caste des métabarons est une tragédie cosmique, qui ferait passer Phèdre pour Bridget Jones. Mais à trop en faire, cette série en devient parfois drôle, mais à ses dépens. Si la série contient son lot d'humour volontaire (les deux robots narrateur, récit narratif qui devient vite assez insupportable), elle se trouve aussi prise au piège de son excès de pompe. La posture devient parfois intenable et devant certaines scènes , on en vient presque à regretter que les auteurs n'aient pas décidé de pousser encore plus l'outrance, pour embrasser la dimension tragicomique de cette série.Elle oscille, parfois vers le grandiloquent, parfois vers le ridicule, et n'arrive pas à choisir son camp. Elle devient pompière. C'estr amuant pendant un teps, mais sur la longueur, c'est insupportable. + Lire la suite

20 mai 2013
Haaaa! Voila qui calme pour un bon moment toutes les craintes qu'avaient fait naître le premier tome. La complexité du scénario se met en place, la profondeur des interactions aussi. Ce tome est assez riche en rebondissement. J'aime toujours autant les personnages qui commencent à se complexifier. Et je passe rapidement sur le graphisme toujours génial! Allez hop, au suivant!