Arbre de fumée


Livres Couvertures de Arbre de fumée
3.55 étoiles sur 5 de 20 Commentaires client

Arbre de fumée - Du jour de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy en 1963, au début des années quatre-vint, Arbre de fumée accompagne les (més)aventures de Skip Sands, un jeune agent de la CIA engagé dans des opérations contre le Viet Cong. Croisant les parcours d’une demi-douzaine de personnages pris dans la guerre, Denis Johnson plonge le lecteur au plus noir du conflit et de l’espionnage. Il parvient ainsi à rendre compte de l’influence à la fois dramatique et hallucinatoire de...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Arbre de fumée

Le Titre Du LivreArbre de fumée
AuteurDenis Johnson
ISBN-102267019914
EditeurChristian Bourgois Editeur
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.55 étoiles sur 5 de 20 Commentaires client
Nom de fichierarbre-de-fumée.pdf
La taille du fichier27.77 MB


14 juin 2017
Le matelot Houston marcha jusqu'au singe, posa le fusil à côté de lui et souleva l'animal entre ses mains, tenant ses fesses dans l'une, sa tête dans l'autre. D'abord fasciné, puis horrifié, il s'aperçut que le singe pleurait. Sa respiration était hachée de sanglots, des larmes coulaient de ses yeux à chaque battement de paupières. Il regardait çà et là, apparemment guère plus intéressé par cet homme que par tout ce qu'il pouvait voir autour de lui. « Hé », dit Houston, mais le singe ne parut pas l'entendre. Alors qu'il le tenait dans ses mains, le coeur du singe s'arrêta. Houston secoua son menu fardeau en sachant très bien que c'était inutile. Il eut le sentiment que tout était de sa faute et, parce que personne ne pouvait le voir, il se laissa aller à pleurer comme un enfant. Il avait dix-huit ans. + Lire la suite

26 novembre 2013
Il est dans ma liste de livres à lire depuis 2007, présenté comme l'un des meilleurs de cette année-là. La 4ème de couverture le présente comme un excellent livre. Pourtant, je n'arrive pas à rentrer dans cet univers. On passe d'une année à une autre sans autre indication que son numéro, d'un pays à l'autre sans beaucoup d'indices. Les personnages ne sont pas toujours identifiés clairement... Je suis peut-être trop fatiguée actuellement, le cerveau pas assez disponible pour lire un pavé de 700 pages qui tolère peu les coupures de lecture... ou je ne connais pas assez la société américaine décrite... Bref, j'abandonne sa lecture trop fastidieuse. Trop de livres m'attendent...

31 octobre 2016
Attiré par les critiques élogieuses, je me suis plongé dans ce gros livre de 900 pages avec beaucoup d'illusions. On parlait à son propos de Cimino, de Coppola. J'ai fait l'effort d'aller jusqu'au bout mais j'avoue que bien des fois j'ai été découragé par le manque d'intérêt de cette histoire. On suit durant plusieurs années l'itinéraire de jeunes soldats plongés dans la guerre du Vietnam qui traînent leur ennui parmi les ruines et la violence. Nous aussi on s'ennuie ferme. Difficile de s'y retrouver dans ces dialogues interminables sur des sujets banals. Les personnages, les lieux, les dates sont flous et ne suscitent aucune empathie. On est bien loin du chef d'oeuvre de Bao Ninh sur le même sujet le chagrin de la guerre.