Arbre de fumée


Livres Couvertures de Arbre de fumée
3.55 étoiles sur 5 de 20 Commentaires client

Arbre de fumée - Du jour de l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy en 1963, au début des années quatre-vint, Arbre de fumée accompagne les (més)aventures de Skip Sands, un jeune agent de la CIA engagé dans des opérations contre le Viet Cong. Croisant les parcours d’une demi-douzaine de personnages pris dans la guerre, Denis Johnson plonge le lecteur au plus noir du conflit et de l’espionnage. Il parvient ainsi à rendre compte de l’influence à la fois dramatique et hallucinatoire de...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Arbre de fumée

Le Titre Du LivreArbre de fumée
AuteurDenis Johnson
ISBN-102267019914
EditeurChristian Bourgois Editeur
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.55 étoiles sur 5 de 20 Commentaires client
Nom de fichierarbre-de-fumée.pdf
La taille du fichier27.69 MB


14 juin 2017
La nuit précédente à trois heures du matin le président Kennedy avait été assassiné. Le matelot Houston et les deux autres recrues dormaient tandis que les premiers reportages faisaient le tour du monde. Il y avait sur l'île un petit boui-boui ouvert toute la nuit, un club déglingué doté de gros ventilateurs à pales fixés au plafond, d'un seul bar et d'un flipper ; les deux marines qui tenaient ce club étaient venus les réveiller pour leur apprendre ce qui était arrivé au président. Les deux marines restèrent assis avec les trois matelots sur les bat-flanc de la cabane en préfabriqué destinée aux simples soldats de passage, à regarder le climatiseur fuir dans une boîte de café et à boire des bières. Toute la nuit, la radio des forces armées, installée à Subic Bay, continua de diffuser des bulletins d'information sur ce meurtre incompréhensible. + Lire la suite

25 avril 2010
Arbre de fumée – (pilier de fumée, pilier de feu) la « lumière guide » d’un but sincère pour la fonction du renseignement – refaire de la collecte des informations la principale fonction des opérations de renseignement, plutôt que de fournir des justifications à la politique. Car si nous ne le faisons pas, la prochaine étape permettra aux bureaucrates blasés, cyniques, carriéristes, assoiffés de pouvoir, d’utiliser le renseignement pour influencer la politique. L’étape ultime consiste à créer des fictions et à les servir à nos politiciens afin de contrôler la direction du gouvernement. ET PUIS – "Arbre de fumée" - remarque la similarité avec le nuage en forme de champignon.HAH ! (p.375) + Lire la suite

04 août 2014
Voici un livre d'une force exceptionnelle. Ambitieux par sa forme, dense par la multiplicité des angles sous lesquelles le phénomène de la guerre est abordé et riche par les thèmes qui y sont abordés, Arbre de fumée ne comporte pourtant pas d'intrigue. En lieu et place, on suit la destinée d'une demi douzaine de personnages propulsés, à différents niveaux, dans le déroulement des opérations américaines dans le Sud Est asiatique au cours des années 60. On suivra surtout William ‘Skip' Sands, jeune Américain idéaliste qui souhaite devenir agent de la CIA au Vietnam pour stopper la progression du communisme dans cette partie du globe. Placé sous les ordres de son oncle Francis, personnage plus grand que nature et chef d'antenne de la CIA à Manille, Skip aura pour tâche de tenir à jour les données d'un mystérieux fichier sous couvert d'étudier les contes et légendes du Vietnam. Sur le temps que lui laisse sa mission, il entreprend une relation érotique avec Kathy, une missionnaire laïque canadienne dont il tombe plus ou moins amoureux, traduit Antonin Artaud et lit Cioran. Surtout, il débat avec son oncle et son entourage d'une opération de désinformation visant les autorités du Nord Vietnam. Pour faire pendant, à ce groupe de comploteurs, dirait-on, Denis Johnson crée deux inoubliables personnages de paumés : Bill Houston (déjà présent dans son recueil de nouvelles Jesus' Son) et son jeune frère James. Tous deux engagés dans la guerre pour échapper à l'ennui d'une vie sans issu, ces personnages sont, comme la plupart de ceux qui peuplent Arbre de fumée, emblématiques d'une Amérique qui perd peu à peu ses repères. Autour de ces deux groupes de protagonistes gravitent un certain nombre de personnages secondaires dont deux Vietnamiens, collaborateurs des Américains, une travailleuse humanitaire torturée dans sa foi et une nuée de représentants d'agences de renseignements américaines présents sur le terrain. Ce compte rendu trop sommaire ne rend pas justice à la richesse du texte d'Arbre de fumée. Surtout pas à la profonde humanité avec laquelle Denis Johnson rend compte de ces destinées égarées dans le labyrinthe d'une guerre qui finira par les engloutir. de ce récit des innocences perdues, on retiendra également le génie du détail dont l'auteur fait preuve dans la restitution du cadre de cette guerre. En raison de ses quelques longueurs, obscurités et partis pris littéraires discutables, il serait abusif de parler ici de chef d'oeuvre, mais Arbre de fumée est a coup sûr, une oeuvre majeure. + Lire la suite