L'ultime auberge


Livres Couvertures de L'ultime auberge
3.65 étoiles sur 5 de 10 Commentaires client

L'ultime auberge - Dans un ultime effort artistique, un écrivain gravement malade conçoit un texte dont la réalisation est constamment mise en difficulté, entravée. En livrant, avec une sincérité radicale et une lucidité sans faille, ses réflexions politiques, l’enfer de sa maladie, ses pensées intimes, sa vie recluse, les épreuves de son mariage et les fragments littéraires qu’il parvient malgré tout à extirper, cet artiste refuse d’exister dans ce qu’il appelle le “J...

Télécharger Livres En Ligne

Détails L'ultime auberge

Le Titre Du LivreL'ultime auberge
AuteurImre Kertész
ISBN-102330038968
EditeurActes Sud
Catégoriesrécits
Évaluation du client3.65 étoiles sur 5 de 10 Commentaires client
Nom de fichierl-ultime-auberge.pdf
La taille du fichier18.38 MB


08 avril 2015
Lire un nouveau livre d'Imre Kertész est toujours une découverte. Il y a bien sûr un univers bien repérable, des thèmes récurrents issus de la propre vie de l'auteur, particulièrement dramatique. Mais ses multiples jeux avec les formes romanesques ouvrent de nouvelles perspectives. Ce jeu formel ne se surajoute pas au récit, il en est l'essence même. Imre Kertész, comme toujours, raconte la vie d'un homme qui a tout de son auteur (à la manière de Proust). Ce roman se construit comme un journal, celui d'un écrivain arrivant au seuil de sa vie, porté toujours à écrire malgré les multiples marques de reconnaissance qu'il a reçu dans sa carrière, malgré la perte progressive de ses facultés physique et intellectuelle. Cette tonalité crépusculaire est à la fois tendre et bouleversante. Imre Kertész réussit encore à rendre remarquable ce qui ne l'est visiblement pas.

13 mai 2015
Ce livre m'a épuisée ! fatigue, grosse fatigue ..... chaque page affiche sa fatigue ... "Confusion, peurs, dépression, impuissance, nullité. Lumbago. Horizons bouchés. Tout simplement : c'est fini..." L'auteur a très bien résumé son livre ; y ajouter son sentiment de persécution. Conseil : si vous êtes "vieux" ou déprimés, à ne pas lire.

08 avril 2015
L'écriture de "Dossier K." occupe mes journées. En même temps, j'ai l'impression que l'écriture est une activité comparable aux jeux d'enfants; il faut, dans une certaine mesure, la pratiquer en secret, cacher les feuilles avec la main, s'attendant constamment à être réprimandé car il y a des choses plus importantes à faire, il faut apporter le linge sale au pressing.