Histoires de famille


Livres Couvertures de Histoires de famille
4 étoiles sur 5 de 2 Commentaires client

Histoires de famille - Installé à Munich, Michael Krüger est éditeur, et directeur de la revue littéraireAkzent. Il est aussi poète et romancier (son roman,Himmelfarb, a reçu le prix Médicis étranger en 1996). Bien implanté dans les lettres, le monde littéraire ne pouvait lui échapper. AvecHistoires de famille(traduit par Claude Porcell, le traducteur attitré de Thomas Bernhard !), Michael Krüger, sous la forme d'un je narrateur, amusé et rarement dupe du système, mêle l'univers des Lettr...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Histoires de famille

Le Titre Du LivreHistoires de famille
AuteurMichael Krüger
ISBN-102020372134
EditeurSeuil
Catégoriessaga
Évaluation du client4 étoiles sur 5 de 2 Commentaires client
Nom de fichierhistoires-de-famille.pdf
La taille du fichier29.45 MB


14 février 2014
La seconde miraculeuse où l'Homo Sapiens, dans un moment où l'évolution se savait à l'abri des regards, a inventé le livre pour capturer l'écriture qui jusque là baguenaudait en tout liberté - disséminée sur l'eau et sur la pierre, sur le sable et au firmament -, cette seconde, à Francfort, est éternelle, surtout dans les discours d'inauguration - mais parfois même après. "La spiritualité de notre existence" (Quelques remarques sur la foire de Francfort) + Lire la suite

13 février 2014
Ce qui ne se voit pas sur les modestes tombes des poètes apparaît lorsqu'on étudie les œuvres non canonisées, les lettres et les journaux intimes : sur la littérature universelle plane un nuage d'alcool. « Alcool et littérature »

15 février 2014
Malgré des combats ininterrompus dans toutes les parties du monde, malgré d'affreuses catastrophes, nous n'avons jamais été du côté des perdants. Nos rires sont chèrement acquis. Est-ce notre culture qui nous immunise contre les défaites? En tout cas, nous sommes invulnérables, nos adversaires le savent aussi. Le seul ennemi que nous ne puissions pas vaincre est en nous-mêmes, mais il est petit et laid, ce n'est pas la peine d'en parler. (...) Puisque les guerres économiques, les batailles sociales et les luttes médiatiques, pour ne mentionner que quelques uns des conflits, ont déjà eu leur content à d'autres endroits, nous nous occuperons des batailles intellectuelles, celles qui donnent le plus de maux de tête aux experts militaires. Dans ce domaine, tout le monde se bat contre tout le monde et contre tout. L'idée que cette forme archaïque de combat ferait place dans le cours de l'évolution sociale à une communication paisible s'est révélée une erreur lourde de conséquences. Les exactions extraordinairement brutales qui ont eu lieu dans les processus les plus récents de la communication, commises au nom de la bonne théorie sociale, devraient donner à penser à ceux qui ont favorisé une éthique du discours contraignante. "Nos victoires" (Année 1991) + Lire la suite