L'empereur du Portugal


Livres Couvertures de L'empereur du Portugal
3.97 étoiles sur 5 de 31 Commentaires client

L'empereur du Portugal - Jans Andersson de Skrolycka ne se lassa jamais, même dans sa vieillesse, de parler du jour où naquit sa petite fille... Ainsi commence L'empereur du Portugal, histoire d'un amour fou, d'une passion absolue, qui est un des plus beaux romans de Selma Lagerlöf. Cette fille qu'il a eue tard, Jans Andersson lui donnera le plus joli nom qu'il puisse trouver, "que le soleil lui a soufflé" : Claire Belle. Et il l'aimera de tout son vieux coeur, de toutes ses forces déclinan...

Télécharger Livres En Ligne

Détails L'empereur du Portugal

Le Titre Du LivreL'empereur du Portugal
AuteurSelma Lagerlöf
ISBN-102234051320
EditeurStock
Catégoriesmystère
Évaluation du client3.97 étoiles sur 5 de 31 Commentaires client
Nom de fichierl-empereur-du-portugal.pdf
La taille du fichier25.86 MB


24 juin 2013
- Allons, regardez-la, votre petite fille ; n'est-elle pas ce qui s'appelle réussie ? dit-elle. Et le voilà tenant dans ses mains quelque chose de chaud, de doux, enroulé dans un grand châle. Le châle avait un peu glissé. Jan Andersson aperçut un petit visage fripé et des mains plissées et menues. Il se demandait ce que les femmes se figuraient qu'il allait faire de ce petit paquet, mis dans ses bras par la sage-femme. Mais soudain il reçut un choc si violent que lui-même et l'enfant en furent tout secoués. Le choc ne venait pas du dehors ; cependant Jan Andersson ne se rendait pas compte si, partant du bébé, il venait l'atteindre ou si, au contraire, c'était lui-même qui éprouvait d'abord la secousse et la transmettait à sa petite fille. Aussitôt son cœur se mit à battre dans sa poitrine - jamais encore il n'avait battu ainsi - et du même coup il n'avait plus froid, ses ennuis, ses soucis s'étaient envolés, il n'était plus fâché non plus, tout était bien. La seule chose qui le tourmentât encore, c'était ce cœur qui cognait et tapait si fort dans sa poitrine, alors qu'il n'avait ni dansé ni escaladé une montagne abrupte. [...] - N'avez-vous jamais auparavant aimé personne assez pour avoir des battements de cœur ? demanda la sage-femme. - Non, dit Jan. + Lire la suite

21 juillet 2016
"Ce n'est pas seulement le jour de la naissance de [ma fille] Claire-Belle, mais c'est aussi le jour de la naissance de mon coeur."

11 octobre 2017
L'amour fou, inconditionnel d'un père pour sa fille. Un roman émouvant s'il en est ! La fille de Jan nait sans que celui-ci ne l'ait vraiment attendue. Mais dès qu'il la prend dans ses bras, un amour puissant et immuable s'empare de lui. Une complicité hors du commun va grandir entre eux pendant toute la jeunesse de Claire-Belle, jusqu'à ses 17 ans où elle est contrainte de quitter ses parents afin d'aller gagner de l'argent à la ville pour sauver leur habitation. Pourquoi ne donne-t-elle ensuite plus aucune nouvelle ? Comment ce père va-t-il parvenir à survivre malgré ce manque terrible ? Ne reverra-t-il jamais sa fille ? Qu'est-elle devenue ? Ce roman est narré à la façon très plaisante d'un conte populaire et nous emmène en plein XIXe siècle, dans une région reculée de Suède. Il débute avec de bons sentiments, une certaine douceur décrite dans la relation père-fille. Ça met du baume au coeur. La nature est très présente et souvent décrite, ainsi que les travaux des hommes, les intérieurs rustiques. Tout cela dans une langue soignée mais un style qui reste très fluide. J'aime comme Selma Lagerlöf dévoile, par un léger humour, toute sa sympathie pour les personnages à qui elle donne vie dans ses phrases. Dans la deuxième partie du roman, après le départ de la jeune fille, le ton change quelque peu. le récit reste focalisé sur le père et place le lecteur en attente, comme lui, de savoir ce que devient la jeune fille. le destin tragique du père se déroule alors devant nous : incapable de faire face à la vérité, il y échappe en cédant à une sorte de folie. La réalité est vite détournée au profit de croyances religieuses et populaires, troublant parfois la vie des habitants de la région. On est parfois à la limite du ridicule et on frôle le manque de crédibilité. Je me suis demandée où l'auteur voulait en venir et j'ai craint d'être déçue par la fin qui est assez inattendue mais me convient. Selma Lagerlöf dépeint la société de son temps, au XIXe siècle et dans une région où la population de déplace peu et les croyances sont fortes. Plusieurs fois j'ai pensé que la folie de ce père c'est avant tout cet amour fou qui le lie à sa fille. Puis on lui découvre malgré tout une certaine lucidité… Ne serait-ce pas les conventions sociales qui ont pesé lourd dans ses réactions face à la vérité ? il a alors trouvé un moyen personnel de ne pas perdre la face, si l'on peut dire. Une histoire simple, surprenante, mais oh combien poignante, entre roman réaliste et conte traditionnel. + Lire la suite