L'empereur du Portugal


Livres Couvertures de L'empereur du Portugal
3.97 étoiles sur 5 de 31 Commentaires client

L'empereur du Portugal - Jans Andersson de Skrolycka ne se lassa jamais, même dans sa vieillesse, de parler du jour où naquit sa petite fille... Ainsi commence L'empereur du Portugal, histoire d'un amour fou, d'une passion absolue, qui est un des plus beaux romans de Selma Lagerlöf. Cette fille qu'il a eue tard, Jans Andersson lui donnera le plus joli nom qu'il puisse trouver, "que le soleil lui a soufflé" : Claire Belle. Et il l'aimera de tout son vieux coeur, de toutes ses forces déclinan...

Télécharger Livres En Ligne

Détails L'empereur du Portugal

Le Titre Du LivreL'empereur du Portugal
AuteurSelma Lagerlöf
ISBN-102234051320
EditeurStock
Catégoriesmystère
Évaluation du client3.97 étoiles sur 5 de 31 Commentaires client
Nom de fichierl-empereur-du-portugal.pdf
La taille du fichier20.74 MB


24 juin 2013
Il s'agit la de ma première rencontre avec Selma Lagerlöf et j'ai bien aimé ce bel hommage d'un père qui aime tant sa fille. Les chapitres sont courts et le narrateur nous livre ses souvenirs avec pudeur et poésie. Le lecteur voyage en Suède ou le climat est rude et ou les croyances ont une place très importante. Pourtant j'ai trouvé l'histoire un peu plate, certains souvenirs m'ont plu, d'autres sont un peu moins intéressants. Quoiqu'il en soit l'écriture de l'auteure est vraiment agréable a lire et je ne tarderai pas a me lancer dans un autre de ses romans.

24 juin 2013
- Allons, regardez-la, votre petite fille ; n'est-elle pas ce qui s'appelle réussie ? dit-elle. Et le voilà tenant dans ses mains quelque chose de chaud, de doux, enroulé dans un grand châle. Le châle avait un peu glissé. Jan Andersson aperçut un petit visage fripé et des mains plissées et menues. Il se demandait ce que les femmes se figuraient qu'il allait faire de ce petit paquet, mis dans ses bras par la sage-femme. Mais soudain il reçut un choc si violent que lui-même et l'enfant en furent tout secoués. Le choc ne venait pas du dehors ; cependant Jan Andersson ne se rendait pas compte si, partant du bébé, il venait l'atteindre ou si, au contraire, c'était lui-même qui éprouvait d'abord la secousse et la transmettait à sa petite fille. Aussitôt son cœur se mit à battre dans sa poitrine - jamais encore il n'avait battu ainsi - et du même coup il n'avait plus froid, ses ennuis, ses soucis s'étaient envolés, il n'était plus fâché non plus, tout était bien. La seule chose qui le tourmentât encore, c'était ce cœur qui cognait et tapait si fort dans sa poitrine, alors qu'il n'avait ni dansé ni escaladé une montagne abrupte. [...] - N'avez-vous jamais auparavant aimé personne assez pour avoir des battements de cœur ? demanda la sage-femme. - Non, dit Jan. + Lire la suite

22 juillet 2016
- Ne t'occupe pas de ce que dit le sacristain, fit-elle. Les jeunes ont plus de facilité, les vieux ont plus de fond, voilà ce que je soutiens toujours. [...]