Les Boloss des belles lettres: La littérature pour tous les waloufs


Livres Couvertures de Les Boloss des belles lettres: La littérature pour tous les waloufs
3.96 étoiles sur 5 de 13 Commentaires client

Les Boloss des belles lettres: La littérature pour tous les waloufs - La littérature est une terre de mirages, une femme séduite mais rétive telle une gazelle farouche qui se méfierait des lions voraces que nous sommes, nous, lecteurs.Qu'on la déchire entre nos crocs ou qu'on l'assomme de nos lourdes pattes, elle reste souriante face à son troupeau, car au-delà de la dégradation physique demeure l'amour de l'art... PTDR !!! t'as cru on était là pour te baratiner avec notre vieille dégaine d'intello mais non t'as craqué nous on ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Les Boloss des belles lettres: La littérature pour tous les waloufs

Le Titre Du LivreLes Boloss des belles lettres: La littérature pour tous les waloufs
AuteurQuentin Leclerc
ISBN-102290079340
EditeurJ'ai Lu
Catégorieschroniques
Évaluation du client3.96 étoiles sur 5 de 13 Commentaires client
Nom de fichierles-boloss-des-belles-lettres-la-littérature-pour-tous-les-waloufs.pdf
La taille du fichier22.53 MB


15 juillet 2015
Bon celui-là, ça fait un moment qu'il est dans ma Liste "en cours" et je sais pertinemment que je ne le lirai pas jusqu'au bout. Alors, j'arrête là. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'une fois qu'on a lu quelques thèmes proposés par les auteurs, on a compris comment marcher la suite. Donc, l'intérêt est nettement en déclin. Je m'explique : Les auteurs ont eu l'idée de résumer façon langage d'aujourd'hui (Les traits sont très forcés et c'est de l'oral écrit. Heu, vous me suivez là ?) les grands classiques de la littérature ; verlan, mots empruntés aux divers courants de l'immigration, argot, etc, sont utilisés pour la parodie. Le premier (Madame Bovary) est étonnant, le second (Lolita) est sympathique, le troisième (L'étranger) déjà ronronnant, le quatrième (Cyrano de Bergerac) rasoir... On a vite fait le tour de ces petits édicules de la littérature. On peut toutefois se dire que si l'on n'a pas lu un de ces classiques (il y en a plus de cinquante), il est ici résumé en deux pages. Je positive... Bon, les auteurs se sont bien amusés, semble-t'il, lors de cet exercice de style, mais moi beaucoup moins, sans doute parce que je ne maîtrise pas trop le langage walouf, ou bien j'ai passé l'âge de me gratter les boutons d'acné ? Vous allez comprendre, extrait de l'Etranger d'Albert Camus ( Ô toi lecteur, grand admirateur de l'écrivain, suis mon conseil : passe ton chemin) : "Ma daronne elle a clamsé mais OSEF lol" tout de go Meursault le keum héros il te met dans la bonne ambiance tu sens qu'il est trop chtarbé il a pété les plombs il sait plus où il en est il sait même plus si sa daronne elle a clamsé aujourd'hui ou hier du coup il va tout de go à l'hospi là sa mère bon elle est dead walouf il s'en touche pas trop lol gros fils indigne il est même pas cetri quoi il est à deux doigts de taper son délire Macarena sur la pierre tombale y a même Patrick Sébastien HÉ QU'EST CE QU'ON EST SERRES AU FOND DE CETTE BOITEUH CHANTEUH LES SARDINEUH CHANTEUH LES SARDINEUH ENTRE L'HUILE ET LES TOMATES Club Med izi. Inutile de dire que mon logiciel automatique de correction a explosé ! + Lire la suite

16 janvier 2016
putain, c'est la quête de soi c'est l'amour brûlant de la fidélité et la volonté des dieux frustrés c'est l'Odyssée.

16 janvier 2016
Au début, les Boloss des belles lettres, c'est l'histoire d'un blog génial : http://bolossdesbelleslettres.tumblr.com/ Le concept est original : résumer les grands et les moins grands classiques de la littérature en langage caillera ( au premier abord) car La langue de Quentin Lecler et Michel Pimpat est en fait un mélange d'argot des banlieues, de verlan , de culture geek et téléréalité, le tout associé à une multitude d'emprunts à l'arabe, et autres dialectes africains, tsigane... Une langue de la téci extrêmement travaillée à mon sens.. toujours surprenante, souvent hilarante. Un éditeur s'est emparé du phénomène et a réuni cinquante résumés de nos deux waloufs. Mais l'histoire des ces pt'tis gars impertinents ne s'arrête pas là .... En mars 2015 ils réussissent à créer un gros buzz youtube avec Jean Rochefort. le vieux dandy à moustache se fait Madame Bovary façon boloss ! Si vous n'avez pas vu la vidéo la plus drôle de 2015 , c'est par là : https://www.youtube.com/watch?v=16ubmu7qbJc Attention, il va bien falloir au moins quelques minutes pour vous en remettre... Et aujourd'hui j'apprends avec bonheur qu'ils ont décidé de remettre ça les p'tits keums, toutes les semaines sur France 5 avec Jean Rochefort. Le Rendez-vous est pris pour moi... Mais revenons à nos deux petits "Don Quichiotte" des belles lettres... "les Dons qui shoote" les grands moulins de la littérature classique...Ils nous transforment Phèdre en "grosse MILF", Baudelaire devient "le BG de la poésie moderne", La devise de Candide : "Il faut cultiver notre jardiland" La recherche du temps perdu devient l'histoire d'un "Ouin-Ouin qui fait rien qu' à se mythonner tout seul comme un pauvre crevard dans son coin qui se respecte pas." La Chimène de Corneille : "la zouz atomique qui lui met ( à Rodrigue ) le slip en quinconce "... Tonton Balzac "le Tupac tourangeau". Je sais pas vous ? Mais moi, ces grands classiques malmenés, ce bannissement de toute ponctuation, ces mots déchiquetés à la nawak, je trouve cela...jouissif. de temps en temps il faut bien la briser l'idole de la langue française. Comme ils l'écrivent si bien pour introduire leur prose : " L'humour est une tentative pour décaper les grands sentiments de leur connerie." Quentin Lecler et Michel Pimpat prouvent encore une fois qu'Internet est un immense laboratoire littéraire. Et qu'il faut chercher les nouveaux talents littéraires chez les blogueurs. J'oubliais de préciser que Yann Moix a dit d'eux "C'est absolument pathétiques, les auteurs sont deux petits couillons." Raison de plus pour les aimer et lire leur livre, non ? Pour finir, qu'il me soit permis de leur écrire : Et les p'tits poètes des tiéquars, J'avoue jvous surkiffe. vous êtes trop des cramés ! Du bon gros délire votre weed. Quel put1 de flow ! PTDR. Kiss et Big Love. Trop de love. Keur avec les mains de la part d'une p'tite zouz campagnarde de 28 piges !!!! + Lire la suite