Urkas ! : Itinéraire d'un parfait bandit sibérien


Livres Couvertures de Urkas ! : Itinéraire d'un parfait bandit sibérien
4 étoiles sur 5 de 41 Commentaires client

Urkas ! : Itinéraire d'un parfait bandit sibérien - Le jeune Nicolaï naît dans une petite ville de Transnistrie où ont été déportés les derniers représentants des communautés sibériennes, opposants farouches au régime stalinien. Les Urkas, microsociété extrêmement violente et hiérarchisée, fonctionnent selon un code d'honneur très scrupuleux, auquel les enfants sont initiés dès leur plus jeune âge. Nicolaï se voit offrir son premier couteau à six ans, comme un rite de passage. A treize ans, il est déjà condamné pour ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Urkas ! : Itinéraire d'un parfait bandit sibérien

Le Titre Du LivreUrkas ! : Itinéraire d'un parfait bandit sibérien
AuteurNicolaï Lilin
ISBN-102207261859
EditeurDenoël
Catégoriesfables
Évaluation du client4 étoiles sur 5 de 41 Commentaires client
Nom de fichierurkas-itinéraire-d-un-parfait-bandit-sibérien.pdf
La taille du fichier22.06 MB


22 juin 2014
L'anti Scarface par excellence . Ce livre est l'un des rares à donner le frisson , y compris aux lecteurs les plus blasés . Ici c'est une plongée sans retour au sein de l'une des plus violentes mafias que l'auteur propose . Et force est de constater que cette histoire vraie est choquante , trés violente , d'un réalisme impitoyable.... Quelle claque , quel choc . Un des livres parmi les plus puissants et déstabilisantsde ces 10 derniéres années .

08 janvier 2011
Fascinant et énervant. D'un côté, cette mafia sibérienne, ses codes, sa morale passionnante, tout concourt à faire d'Urkas un roman essentiel. Mais l'intérêt s'émousse à mesure que l'on se demande d'abord où tout cet étalage mène l'auteur et enfin si quand même, il n'y avait pas mieux à faire avec de telles quantité et qualité de matières premières. Nicolaï Lilin aurait grandi parmi les urkas sibérien, se serait amendé et vivrait désormais un paisible vie de tatoueur averti en Italie. Si j'aime croire à la fable, je n'en oublie pas moins qu'il s'agit d'une fable. Bonne lecture.

25 novembre 2010
Chez les Urkas sibériens, le tatouage est un processus qui se poursuit tout au long de la vie d'un criminel. Vers l'âge de douze ans, on commence à vous tatouer certains signes sur une partie du corps, mais ce n'est qu'après avoir traversé différentes épreuves et périodes de votre vie que ces expériences peuvent être racontées par des tatouages chiffrés et cachés dans un dessin qui, avec le temps, devient toujours plus complexe. C'est pour cette raison que, dans la communauté criminelle sibérienne, il n'existe aucun jeune qui ait de grands tatouages achevés, comme c'est le cas dans d'autres communautés. En Sibérie, le dos et la poitrine sont tatoués en dernier, quand le criminel a atteint l'âge de quarante-cinq ans, et le motif principal a l'aspect d'une spirale qui, en partant des extrémités, autrement dit des mains et des pieds, se prolonge jusqu'au milieu du corps. Pour lire des corps ornés de motifs si complexes, il faut avoir beaucoup d'expérience et connaître parfaitement la tradition du tatouage. Voilà pourquoi la figure du tatoueur occupe une place si importante : le tatoueur est une sorte de prêtre qui est autorisé par tous les autres membres de la communauté à opérer en leur nom. + Lire la suite