L'homme qui n'aimait pas les armes à feu, Tome 1 : Chili con carnage


Livres Couvertures de L'homme qui n'aimait pas les armes à feu, Tome 1 : Chili con carnage
3.98 étoiles sur 5 de 139 Commentaires client

L'homme qui n'aimait pas les armes à feu, Tome 1 : Chili con carnage - Début du XXe siècle, Arizona… Maître Byron Peck, citoyen britannique et avocat d’affaires, escorté de son acolyte, l’effrayant Monsieur Hoggaard, parcourt le désert de pierre aride et brûlant en quête d’un mystérieux papier qui pourrait changer le cours de l’histoire des Etats-Unis d’Amérique à jamais. Dans le même but, la dangereuse Margot de Garine s’associe à une bande de mexicains sans foi ni loi… Et ils seront sans pitié !

Télécharger Livres En Ligne

Détails L'homme qui n'aimait pas les armes à feu, Tome 1 : Chili con carnage

Le Titre Du LivreL'homme qui n'aimait pas les armes à feu, Tome 1 : Chili con carnage
AuteurWilfrid Lupano
ISBN-102756018074
EditeurDelcourt
Catégoriesaventure
Évaluation du client3.98 étoiles sur 5 de 139 Commentaires client
Nom de fichierl-homme-qui-n-aimait-pas-les-armes-à-feu-tome-1-chili-con-carnage.pdf
La taille du fichier26.98 MB


22 juin 2011
Je tiens à remercier la chambre des représentants de l’État du Texas qui, au moment où ce livre part à l'impression, vient d'autoriser le port d'armes à feu sur les campus universitaires. Voilà les tueurs de campus bien attrapés : ils vont devoir se rabattre sur les écoles primaires pour faire des carnages. On autorisera donc le port d'arme à l'école primaire. Les tueurs devront alors s'en prendre aux crèches. Qu'à cela ne tienne, on armera les assistantes maternelles et les enfants en bas âge. Etc etc. Je remercie Colt, Smith, Wesson et tous les autres, de tenter à leur façon d'apporter une solution à ce problème de société. W.L. + Lire la suite

16 mars 2015
Un bon p'tit western, ça vous dit ? Tout est dans le titre, Chili Con Carnage. Beaucoup de Mexique épicé d'une bonne dose d'humour, le plat aurait pu s'avérer lourdingue en frôlant la vilaine caricature. Dans leur grande mansuétude, nos trois maître-queux que sont Lupano, Salomone et Piéri contournent facilement l'écueil en proposant un menu parfaitement équilibré, riche en rebondissements et ricanements gras de circonstance. Prenez une vieille hacienda délabrée, fourguez-y une méchante horde de bandits mexicains dont le chef se sera nouvellement épris d'une bombasse de compétition. La susnommée miss monde qui aura également fait chavirer le p'tit coeur du candide de service désormais prêt à tout pour la délivrer. Comme si cela ne suffisait pas, la petite touche fraîcheur en la présence de deux zigotos aussi assortis que l'eau et le feu et bien décidés à dézinguer cette beauté du diable. Alors oui, présenté comme cela, ça commence à faire beaucoup c'est pourquoi j'évoquerai l'aspect pécunier un autre jour ;-) Un récit qui sent bon la poussière, le sang et les larmes sans jamais se prendre au sérieux. Pari osé mais relevé haut les flingues. L'histoire tient parfaitement la route tout en pensant à nos zygomatiques, preuve d'une élégance rare. En un mot comme en cent, osez le Chili, c'est bien plus digeste qu'on ne le croit. + Lire la suite

04 décembre 2016
- Encore une peu de chili, mademoiselle de Garine ? - Non merci. C’était excellent. Mais un peu… épicé pour moi. Ça ne vous donne pas chaud, à vous, tout ce piment ? - Pas autant que vos yeux, Senorita de Garine. - Monsieur Cruz, ne seriez-vous pas un dangereux séducteur ? - Les Mexicains sont comme ça… Ils ont le sang chaud.