Mémoires de porc-épic


Livres Couvertures de Mémoires de porc-épic
3.42 étoiles sur 5 de 300 Commentaires client

Mémoires de porc-épic - Mémoires de porc-épic est le second volet d'une trilogie inaugurée par l'inoubliable Verre Cassé. Ici encore, en détournant, avec le sens de la dérision qu'on lui connaît, les codes narratifs de la fable, Alain Mabanckou revisite en profondeur un certain nombre de lieux fondateurs de la littérature et de la culture africaines. Parodiant librement une légende populaire selon laquelle chaque être humain possède un double animal dans la nature, il nous l...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Mémoires de porc-épic

Le Titre Du LivreMémoires de porc-épic
AuteurAlain Mabanckou
ISBN-102757805193
EditeurPoints
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.42 étoiles sur 5 de 300 Commentaires client
Nom de fichiermémoires-de-porc-épic.pdf
La taille du fichier28.11 MB


26 septembre 2013
Le vieux Porc-épic a trouvé comme seul confident, le baobab. Kipandi son maître vient de mourir et il a bien des choses à lui raconter. Telle est la fable qui débute dans ce roman singulier, drôle, plein du mystère africain… Une mise à nu de la noirceur humaine sans concessions. Alors qu'il n'était encore qu'un enfant, Papa Kibandi a initié Kipandi en lui faisant boire le mayamvumbi afin qu'un double animal se charge de le débarrasser de tous ceux qui entravent son chemin. Les scènes cocasses avec les villageois ou avec des ethnologues venus tenter comprendre comment les morts sont les seuls capables de dire qui les ont mangés, entendez par là, tués… s'enchainent sans laisser de répit au lecteur. Un récit mené tambour battant, sans ponctuation, Alain Mabanckou est un conteur de talent.

02 janvier 2018
La brise s'élève à présent,tes feuilles me tombent dessus,c'est une sensation agréable, ces petits détails me permettent désormais d'apprécier l'allégresse de vivre,et lorsque je regarde vers le ciel je me dis que tu as une sacrée chance, toi,de vivre dans un lieu paradisiaque, tout est vert ici,tu es au-dessus d'une colline ,tu domines le voisinage, les arbres alentour se prosternent tandis que tu contemples les humeurs du ciel avec l'indifference de celui qui a tout vu durant son existence......... + Lire la suite

18 novembre 2016
Pas de majuscule, pas de point. Les seuls signes de ponctuation sont des virgules et quelques guillemets. Déroutant … des phrases qui font plusieurs pages ne m'ont certainement pas permis d'apprécier ce conte à sa juste valeur. Chaque être humain à son double dans la nature, pour Kibanbi, c'est un porc-épic, que son maitre charge de perpétrer, à l'aide de ses piquants, des meurtres parmi les villageois de son entourage. Kibandi mort, le vieux porc-épic sait qu'il lui reste peu de temps à vivre, il en profite pour se confier à un baobab. C'est toujours une frustration d'arrêter un livre, il y a une certaine culpabilité de penser que la rencontre n'a pas eu lieu et d'en être responsable. - Bah t'auras un gage ! - Ah oui lequel ? - Lire un autre livre de l'auteur. - Dommage ! Je m'attendais à quelques coups de fouet.