L'épopée celtique d'Irlande


Livres Couvertures de L'épopée celtique d'Irlande
3.4 étoiles sur 5 de 10 Commentaires client

L'épopée celtique d'Irlande - A partir du Vlle siècle, dans leurs enclos monastiques si différents des abbayes continentales, les clercs irlandais se sont fait un devoir non seulement de transcrire les textes chrétiens et les grandes œuvres de l'Antiquité classique, mais aussi toutes les traditions celtiques des époques antérieures, pieusement transmises par voie orale de génération en génération. On imagine alors combien ces manuscrits élaborés ainsi avec soin sont p...

Télécharger Livres En Ligne

Détails L'épopée celtique d'Irlande

Le Titre Du LivreL'épopée celtique d'Irlande
AuteurJean Markale
ISBN-102228887072
EditeurPayot et Rivages
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.4 étoiles sur 5 de 10 Commentaires client
Nom de fichierl-épopée-celtique-d-irlande.pdf
La taille du fichier23.16 MB


31 janvier 2016
[...] nul n'invente jamais rien. Les civilisations se succèdent, avec leur différentes phases. Ces phases sont plus ou moins courtes, plus ou moins fécondes. Et leur fécondité n'est parfois évidente qu'après un grand laps de temps. Le tout est de savoir ce que l'on veut, à quoi l'on s'intéresse. L'art moderne contemporaine est proche de l'art mégalithique et de l'art gaulois parce qu'il a épuisé la source méditerranéenne classique. Un roman ou un film d'Alain Robbe-Grillet, toutes réserves était faites sur le contenu, est très proche d'une épopée comme la Courtise d'Etaine ou les Enfants de Finn. Au fond, nous retrouverons dans cette littérature épique irlandaise les mythes. Et c'est cela qui est fécond. + Lire la suite

31 janvier 2016
« Elle n'est pas mieux que moi la femme à laquelle tu t'attaches. Tout ce qui est rouge est joli, tout ce qui est nouveau est beau... tout ce qui est habituel est amer, tout ce qui est absent est sucrée. »

31 janvier 2016
« O Ferdeath ! Triste est notre rencontre : je te vois à la fois rouge et très pâle, je ne puis me servir de mon arme jusqu'à ce qu'elle soit lavée, toi, tu es couché sur un lit sanglant... » Et cela nous rappel le que même un héros exceptionnel, un monstre de guerre et de meurtre, possède un cœur humain, une sensibilité, et qu'il y a des moments où les larmes sont inhérentes à la nature de l'homme. + Lire la suite