20 bonnes raisons d'arrêter de lire


Livres Couvertures de 20 bonnes raisons d'arrêter de lire
3.54 étoiles sur 5 de 26 Commentaires client

20 bonnes raisons d'arrêter de lire - Gérard de Nerval promène dans Paris un homard au bout d’une laisse avant d’être soigné dans un asile psychiatrique, les admirateurs de Goethe se suicident après la publication de Werther, Proust ne veut plus parler qu’à des ducs, Georges Orwell vit parmi les sans-abris et Borgès perd la vue. Tous ces drames n’ont qu’une seule et même cause : la lecture, ce "vice impuni" selon Larbaud. Et si lire était dangereux pour la santé et pour la société, au mê...

Télécharger Livres En Ligne

Détails 20 bonnes raisons d'arrêter de lire

Le Titre Du Livre20 bonnes raisons d'arrêter de lire
AuteurPierre Ménard (II)
ISBN-102749134161
EditeurLe Cherche midi
Catégorieschroniques
Évaluation du client3.54 étoiles sur 5 de 26 Commentaires client
Nom de fichier20-bonnes-raisons-d-arrêter-de-lire.pdf
La taille du fichier24.51 MB


11 août 2016
Lire, c'est comme prendre de l'alcool ou de l'opium. Au même titre que ces substances, la lecture devrait être reconnue comme une addiction, et faire l'objet d'une nouvelle loi Evin.

09 mars 2014
Ne lisez pas cet article et jetez tous vos livres à la poubelle car ils pourraient bien vous tuer ! C'est en tous cas l'avis d'un jeune auteur d'une vingtaine d'années qui publie 20 raisons d'arrêter de lire (Cherche midi). En 2007, un professeur de littérature française défrayait la chronique en publiant Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ? (Editions de Minuit). Sept ans plus tard, le jeune auteur Pierre Ménard, qui a déjà signé Pour vivre heureux, vivons couchés. La Véritable histoire du sexe en 2013, va jusqu'à affirmer le danger de la lecture pour l'humanité. Et si lire pouvait ruiner votre vie ? "Gérard de Nerval promène dans Paris un homard au bout d'une laisse avant d'être soigné dans un asile psychiatrique, rappelle-t-il, les admirateurs de Goethe se suicident après la publication de Werther, Proust ne veut plus parler qu'à des ducs, George Orwell vit parmi les sans-abri et Borges perd la vue. Tous ces drames n'ont qu'une seule et même cause : la lecture, ce « vice impuni », selon Larbaud. Et si lire était dangereux pour la santé et pour la société, au même titre que l'alcool et le tabac ?", se demande Pierre Ménard. "Et si lire rendait laid, fainéant, pédant ou snob ? Et si lire pouvait ruiner votre carrière professionnelle, ou même vous rendre la vie insupportable ?", ajoute-t-il. Un pamphlet étonnant sur la lecture qui nous ferait presque douter des bienfaits de ce plaisir unanimement considéré comme vertueux. A lire - malgré tout - dès le 13 mars. L.M. Lien : http://www.myboox.fr/actuali.. + Lire la suite

20 juin 2015
A en croire Roland Barthes, tous les livres sont sexuels.Dans "Plaisir du texte", le sémiologue compare les livres à de séduisants corps de femmes.Lire est pour lui comme déshabiller une charmante créature.A mesure que l'on avance dans le livre, le texte-femme se dévêt, faisant monter la tension et donc l'attention.