La fille qui brûle


Livres Couvertures de La fille qui brûle
4.21 étoiles sur 5 de 7 Commentaires client

La fille qui brûle - Julia et Cassie se connaissent depuis toujours. Amies siamoises, copines jumelles, elles savent tout l'une de l'autre et se fraient ensemble leur chemin vers l'adolescence. L'été précédant leur entrée en cinquième, elles fuient leur petite ville de Royston, dans le Massachusetts, par le biais de l'imagination. Enfoui au milieu d'une forêt subsiste un ancien asile dans lequel elles s'inventent des vies dangereuses. Et puis le quotidien reprend son cours, elles ne son...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La fille qui brûle

Le Titre Du LivreLa fille qui brûle
AuteurClaire Messud
ISBN-102072734886
EditeurGallimard
Catégoriesrécits
Évaluation du client4.21 étoiles sur 5 de 7 Commentaires client
Nom de fichierla-fille-qui-brûle.pdf
La taille du fichier26.67 MB


08 mai 2018
C'est un beau roman sur l'adolescence, sur l'amitié, sur les liens qui se délitent et la cellule familiale. Il ne se passe pas grand chose mais l'auteure nous capte grâce à une atmosphère un peu fantasmagorique et un climat amical très bien rendu. Une belle lecture

23 avril 2018
Quel effet cela pouvait faire, d’être restée enfermée dans l’une de ces cellules pendant des semaines ou des mois, voire des années, pour finir par découvrir que vous n’aviez jamais été folle et auriez tout aussi bien pu – si seulement le monde avait été un peu différent – être chez vous, dans votre chambre, depuis le début ? Cela signifiait qu’on ne pouvait être sûr de rien. Mieux valait considérer que les gens sains d’esprit étaient sains d’esprit et que les fous étaient fous, afin de pouvoir dresser un mur entre ces deux catégories et les maintenir séparées – une séparation claire et nette. Sans cela, que devenaient les dingues ? Où étaient passées ces folles ? Étaient-elles parmi nous ? Étaient-elles nous ? + Lire la suite

01 mai 2018
Nous étions passées de l'autre côté du miroir, dans un monde d'amitié feinte où Cassie me faisait un grand sourire dès qu'elle m'apercevait - mais pas trop grand quand même, voyez-vous. Comme une parodie de son ancien sourire; moi aussi je souriais, même si j'avais l'impression de faire la grimace et savais que personne autour de nous n'était dupe, surtout pas Cassie.