Anissa Corto


Livres Couvertures de Anissa Corto
2.97 étoiles sur 5 de 34 Commentaires client

Anissa Corto - Cernes mauves, ventre creux, sans nulle part où aller, je sortais. Je m'inventais des buts : acheterLibérationgare de l'Est,Le Figaroaux Invalides ouLe Mondesur les Champs. J'allaisà la vidéothèque voir Jean Yann (une des grandes figures de l'année 1972). Si je retournais dans les années soixante-dix, c'est parce que dans les années soixante-dix, les années quatre-vingt-dix n'existaient pas.La vie est peuplée de fantômes, pensées violentes, réminiscences douloureuse...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Anissa Corto

Le Titre Du LivreAnissa Corto
AuteurYann Moix
ISBN-102253152927
EditeurLe Livre de Poche
Catégoriesrécits
Évaluation du client2.97 étoiles sur 5 de 34 Commentaires client
Nom de fichieranissa-corto.pdf
La taille du fichier21.68 MB


16 juillet 2018
Dans le métro face à une inconnue tous les ingrédients étaient réunis, dans les proportions requises et la température idéale, pour que l’amour explosât, créant ce pouvoir immédiat, latent, d’unir irrémédiablement deux existences, de faire fusionner deux corps (le sien et le mien) qui s’ignoraient jusque-là, allaient vivre cet amour entre deux stations, s’irradier de regards complices pour faire l’amour, fixer leur attention sur un autre passager en guise d’adultère, baisser les paupières ou se plonger dans la lecture d’un magazine pour vivre leur première rupture, les relever maladroitement pour sceller les retrouvailles, échanger un sourire embarrassé en manière de mariage, et pour se figurer le divorce, sortir du wagon ou se dire adieu dans la grimace du sacrifice consenti. Cette forme de passion amoureuse reste moins courante que sa version dilatée, qui prend la forme d’une vie de couple et traverse toutes les noces, d’argent et d’or. Si la société humaine privilégie la version longue, c’est que les enfants ne naissent ni d’un clin d’œil ni dans le métro. Mais au regard de l’amour, qui ne connaît d’étalon que dans la seule mesure de l’absolu, la manière importe moins que la matière, la quantité moins que la densité. + Lire la suite

14 octobre 2012
Anissa Corto, c'est LE livre. Celui qui m'a enfin décidé, et pour ça, je lui doit une fière chandelle, une reconnaissance éternelle. C'est LE DERNIER livre que j'ai acheté suite à une critique entendue dans une émission littéraire. le livre de l'année d'après la chroniqueuse, une jolie fille, convaincante en diable. Résultat : j'ai détesté, j'ai pas fini. Alors merci Anissa, c'est grâce à toi que je ne regarde plus les émissions littéraires. Merci, merci merci :*

08 septembre 2013
Avant d'être un écrivain illisible et imbu de lui même et un cinéaste médiocre ( aie cinéman), Yann Moix a écrit de sacrés bons romans, dont le meilleur est assurément Anissa Corto que j'ai lu à sa sortie il y a une quinzaine d'années... A la fois hilarant ( dans ses descriptions des coulisses de Disneyland) et émouvant, Anissa Corto est surtout un hymne à la maladie d'amour. On rentre de façon très percutante dans l'esprit troublé d'un homme aliéné par la passion et en ce sens constitue un des plus beaux livres sur l'amour fou et déraisonné qu'il m'ait été donné de lire. On sent bien évidemment le manque d'humilité de l'auteur, mais aussi son indéniable virtuosité, qui depuis, semble avoir plutot plié boutique....