La folle du logis


Livres Couvertures de La folle du logis
4.4 étoiles sur 5 de 20 Commentaires client

La folle du logis - "L'imagination est la folle du logis." Sainte Thérèse d'Avila. Rosa Montero invite le lecteur à un voyage entre vérité et fiction sous la houlette de la folle du logis, sur des chemins pleins de surprises, mêlant allégrement la littérature et la vie en un cocktail excitant de biographies d'écrivains et d'autobiographie vraie ou fausse. A travers un panorama des folies et des faiblesses d'auteurs comme Melville, Goethe, Tolstoï ou M. Amis, ou bien des mécanismes de l...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La folle du logis

Le Titre Du LivreLa folle du logis
AuteurRosa Montero
ISBN-102864245078
EditeurMétailié
Catégoriesjournal intime
Évaluation du client4.4 étoiles sur 5 de 20 Commentaires client
Nom de fichierla-folle-du-logis.pdf
La taille du fichier25.65 MB


11 janvier 2017
Ce livre n'est pas un roman. Il est à la fois un récit autobiographique (mais pas forcément authentique) et un essai (mais bien loin d'une lourde démonstration scientifique) sur la littérature, l'écriture et l'imagination, cette « folle du logis », comme l'avait baptisée Sainte Thérèse d'Avila. Rosa Montero nous embarque dans un texte jubilatoire et nous parle de la création littéraire, de sa raison d'être, du métier de romancier, des doutes et des peurs de celui-ci, au nombre desquels l'angoisse de ne pas être reconnu (par le public, les autres romanciers, la critique, séparément ou tous en même temps) fait figure de torture ultime. Ecrire contre le temps et la folie, pour apprendre et trouver du sens, dans la réalité ou la fiction, ou sur l'infime frontière entre les deux, écrire à partir de son imagination, qui se manifeste parfois à travers les rêves, ou à partir de la mémoire qui n'est pas toujours (consciemment ou non) fiable. Ecrire en toute indépendance vis-à-vis des critiques, du marketing, du pouvoir, ou s'y asservir. Ecrire pour vivre plusieurs vies, et finalement, pour ne pas mourir. Dressant de-ci de-là de brefs portraits de quelques-uns de ses écrivains préférés, l'auteure ne se prive pas de dénoncer les attitudes peu honorables de certains autres, et nous livre des souvenirs de sa propre enfance et de sa vie amoureuse enflammée (mais rappelez-vous, la folle du logis à l'oeuvre dans la mémoire de Rosa Montero pourrait bien vous mystifier...) Dans un style clair et fluide et avec un franc-parler jouissif, Rosa Montero fait un éloge passionné et passionnant de l'écriture et de l'imagination. A la fois instructif et amusant, ce texte enlevé et très personnel est un plaisir de lecture bien réel ! Lien : https://voyagesaufildespages.. + Lire la suite

22 juillet 2017
**** Rosa Montero nous parle de romans et d'écrivains, en prenant exemple sur des auteurs qu'elle aime, parmi lesquels Enrique Vila-Matas. Ce n'est pas du tout la même chose, ni le même style. Cela ne ressemble en rien non plus aux essais littéraires de Javier Marìas, que Rosa Montero ne cite pas du reste. C'est amusant en soi de constater que Nabokov les a marqués tous les trois. Rosa Montero, plus que dans un essai littéraire, nous emmène dans des épisodes biographiques d'écrivains mêlés d'une histoire autobiographique, enfin soit-disant, car elle va nous la raconter trois fois de manière différente, en prenant comme fil conducteur cette folle du logis qu'est l'imagination.

20 juillet 2017
La vanité d'un écrivain est un vertigineux abîme d'insécurité, y sombrer revient à descendre inexorablement jusqu'au centre de la terre. Si vous tombez dans ce puits, deux millions de lecteurs peuvent bien affirmer que votre roman les a enchantés, il suffit qu'un imbécile de journaliste écrive dans un bulletin paroissial de Trifouilly-les-Oies que votre livre est horrible pour sentir aussitôt l'angoisse s'emparer de vous. + Lire la suite