Lucky Luke, tome 3 : Dalton City


Livres Couvertures de Lucky Luke, tome 3 : Dalton City
3.55 étoiles sur 5 de 226 Commentaires client

Lucky Luke, tome 3 : Dalton City - "I'm a poor lonesome cow-boy and a long way from home..." Traduit en français, cela donnerait à peu près ça : "Je suis un pauvre cow-boy solitaire, loin de son foyer..." C'est la complainte que chante Lucky Luke, "l'homme qui tire plus vite que son ombre", chaque fois que s'achève un album de ses aventures. Et comme il bourlingue dans l'Ouest américain depuis quelques dizaines d'années, il a eu tout le temps de s'éclairci...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Lucky Luke, tome 3 : Dalton City

Le Titre Du LivreLucky Luke, tome 3 : Dalton City
AuteurMorris
ISBN-102884710108
EditeurLucky Luke
Catégoriesaventure
Évaluation du client3.55 étoiles sur 5 de 226 Commentaires client
Nom de fichierlucky-luke-tome-3-dalton-city.pdf
La taille du fichier22.66 MB


04 avril 2014
- Vous êtes libéré pour bonne conduite, Milton. - Libéré ? mais je ne veux pas être libéré ! Je suis bien ici, j'aime mon travail, j'aime tout le monde ! Je suis consciencieux ! Je suis le meilleur casseur de cailloux du bagne ! Je ne partirai pas !!!

07 octobre 2017
Gamine, j'appréciais cet album qui semblait se lâcher un peu car on y trouvait des danseuses un peu plus olé-olé que durant l'ère du terrible éditeur Dupuis, grand catholique devant l'Éternel (qui devait être son berger) et qui avait enserré le duo Morris-Goscinny dans un carcan de moralité (et les autres auteurs de son écurie aussi). ♫ Libérés, délivrés ♪ ont-ils sans doute chanté, nos deux hommes en passant chez Dargaud et en pouvant écrire ENFIN une aventure sans contraintes morales. Moi, j'ai plutôt envie de chanter une chanson de Bourvil… ♫ Tout ça n'vaut pas, un vieil album des éditions Dupuis ♪ car si Goscinny se sentait entravé par les règles de bonnes morales à respecter et des sujets qui ne pouvaient être abordés (sans compter que les femmes ne pouvaient avoir de fortes poitrines – pas de poitrine du tout, même), on ne peut pas dire qu'une fois avec la bride sur l'encolure, il nous ait sorti un truc de ouf. En fait, cet album souffre de son format de 44 pages, là où un 62 pages aurait permis de développer un peu plus l'histoire, de l'étoffer, de lui donner de l'épaisseur à défaut de ce fatras de choses qui ont l'air d'être un peu précipitées. Déjà la victoire de Lucky Luke sur Dean Fenton est rapide, sans devoir trop de battre avec les desperados de Fenton City, et même si le fait que c'était tous des coyote qui ont rendu les armes quand le coyote de Fenton a été battu, je trouve la chose un peu rapide tout de même. Il en ira de même avec le sabotage de Dalton City qui va un peu trop vite à mon goût et ne permet pas de développer les magouilles des frères Dalton, ni celles de Lucky Luke pour les faire tomber. Si le scénario est un peu creux et que les personnages ont l'air de ne pas être là, que ce soit le fidèle et stupide Rantanplan ou l'imbécile d'Averell Dalton qui nous offre une prestation en-deçà de celle que nous avons l'habitude, on ne peut pas dire que Morris se soit foulé le poignet avec ses dessins car les expressions faciales de Lucky Luke sont réduites à une peau de chagrin. Le seul qui remonte un peu dans sa profondeur, c'est William Dalton (un des frangins du milieu), Goscinny ayant voulu lui donner un peu plus de présence, car autant lui que Jack en ont très peu dans les différents albums, les deux les plus emblématiques étant le plus petit (Joe) et le plus grand (Averell). Une bonne idée qui aurait méritée de continuer à être plus développée ensuite, si de ce fait, les autres n'avaient pas été en retrait ou l'ombre d'eux-mêmes. Au final, j'étais moins critique lorsque j'étais gosse !! Si nous avions été face à un album de Lucky Luke scénarisé par un autre que le talentueux Goscinny, je lui aurais accordé un bon 3,5/5, mais devant un tel gâchis de talent, je ne peux que lui donner un pauvre 2,5/5 ! Lien : https://thecanniballecteur.w.. + Lire la suite

04 avril 2014
- Joe vient d'être libéré !!! - ??? - ??? - Mais alors...son pain sec est libre aussi !!