L'Atelier d'écriture de Gabriel García Márquez


Livres Couvertures de L'Atelier d'écriture de Gabriel García Márquez
3.83 étoiles sur 5 de 3 Commentaires client

L'Atelier d'écriture de Gabriel García Márquez - Qui n'a jamais rêvé de participer à un séminaire d'écriture dirigé par un Nobel de littérature ? Cuba, les années 1980. Le grand Gabriel García Márquez dirige un atelier pour former une nouvelle génération d'auteurs de fiction. Ici, pas de cours magistral : la parole est libre, fluide, sans façon – aucun snobisme ne prévaut entre les gens de métier et ceux qui aspirent à le devenir. On s'interpelle, on rit, on corrige, on s'interroge sur la meilleure façon d'...

Télécharger Livres En Ligne

Détails L'Atelier d'écriture de Gabriel García Márquez

Le Titre Du LivreL'Atelier d'écriture de Gabriel García Márquez
AuteurGabriel Garcia Márquez
ISBN-102232128318
EditeurEditions Seghers
Catégoriesprose
Évaluation du client3.83 étoiles sur 5 de 3 Commentaires client
Nom de fichierl-atelier-d-écriture-de-gabriel-garcía-márquez.pdf
La taille du fichier26.13 MB


22 novembre 2017
... le processus de création. Quel est ce mystérieux mécanisme qui transforme le simple désir de raconter une histoire en une véritable passion, en une pulsion assez forte pour qu’un être humain soit capable de mourir pour elle, de succomber à la faim, au froid ou à tout autre péril dans le seul but de réaliser quelque chose d’impalpable, d’immatériel, quelque chose qui, en vérité, n’a aucune « utilité » tangible ? + Lire la suite

03 juin 2017
Il faut apprendre à couper, à refaire. Un bon écrivain se reconnaît moins à ce qu’il a publié qu’à ce qu’il a jeté à la poubelle. Évidemment, les autres n’en ont pas conscience mais lui, si. Il sait ce qu’il enlève, ce qu’il réécrit, ce qu’il améliore. Quand on recommence quelque chose, c’est qu’on est sur la bonne voie.

28 novembre 2017
GABO* : Moi, je ne relis jamais mes livres une fois qu’ils sont imprimés, par crainte d’y découvrir des défauts qui m’auraient échappé. Quand je vois la quantIté d’exemplaIres vendus, et la gentillesse des critiques, j’ai peur de m’apercevoir que tous, lecteurs et journalistes, se sont trompés, et que le livre est en réalité une grosse merde. *Surnom de Gabriel Garcia Márquez donné par ses étudiants. + Lire la suite