Bleu presque transparent


Livres Couvertures de Bleu presque transparent
3.41 étoiles sur 5 de 276 Commentaires client

Bleu presque transparent - Bleu presque transparent relate, en une succession de courts chapitres, quelques journées dans la vie d'un groupe d'adolescents. Journées ou plutôt nuits vides d'espoir d'une "génération perdue" et désillusionnée qui s'abîme dans la destruction. Sexe, drogue, musique, violence... le tableau serait d'une banale désespérance s'il n'y avait ce mélange de distance quasi clinique et d'infinie générosité dans le regard porté sur les personnages. Dans Tôkyô oppressante et ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Bleu presque transparent

Le Titre Du LivreBleu presque transparent
AuteurRyû Murakami
ISBN-102877302962
EditeurEditions Philippe Picquier
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.41 étoiles sur 5 de 276 Commentaires client
Nom de fichierbleu-presque-transparent.pdf
La taille du fichier25.6 MB


07 septembre 2010
-Tu te rappelles comment je jouais Navire de Cristal des Doors, autrefois? -Tais-toi; maintenant quand je l'entends, j'ai envie de chialer. Chaque fois que je l'entends au piano, c'est comme si c'était moi qui jouais; et ça, je ne peux pas le supporter (...). Tu ne peux pas savoir ce que j'en ai marre. Pas toi, Ryû? Tu sais qu'on va avoir bientôt vingt ans tous les deux, hein? J'ai pas envie de finir comme Meg, j'ai pas envie de revoir encore quelqu'un dans cet état, jamais, non, plus jamais. -Tu vas te remettre à jouer du Schumann? -Non, c'est pas ça que je veux dire. Mais ce qui est sûr c'est que j'en ai plein le dos de ce genre de vie à la con. Je voudrais faire autre chose, je ne sais pas encore quoi au juste. + Lire la suite

17 janvier 2013
Premier roman de Ryû Murakami, ce roman a créé un fort engouement et choqué plus d'un lecteur au Japon à sa sortie, et a valu à son auteur de recevoir le prestigieux prix Akutagawa. L'auteur nous offre un premier livre intense qui malgré son aspect provocateur se révèle subtil. Cependant il reste clivant : tout est une question de personnalité ! A titre personnel, j'ai beaucoup apprécié ce livre, récit de la vie désordonnée de Ryû et de sa bande d'amis, jeunes japonnais en perte de repères qui partagent leur temps entre drogues, alcool, sexe et musique. J'ai été saisi par la puissance du texte, par la force de ces instants de vie. Tout le roman semble irradier une sombre énergie : ces jeunes mènent une vie dissolue et paraissent pris dans une spirale destructrice à laquelle ils n'ont aucun moyen d'échapper. Les personnages ne semblent avoir aucun futur et portent tous un sentiment de vide désabusé ou d'expectative fébrile et pourtant ils brûlent d'une fureur de vivre, dont témoigne la frénésie avec laquelle ils pratiquent toutes sortes d'activités. Mais toute cette action ne peut pas masquer ni au lecteur ni à ces jeunes le sentiment de vide qu'ils ressentent, que ni les plaisirs artificiels des drogues ni ceux fugaces du sexe ne peuvent tromper. C'est toute l'habileté de Ryû Muakami que de parvenir avec autant de justesse à montrer la rupture de toute une frange de la jeunesse nipponne avec une société qui apporte certes stabilité matérielle mais qui est dépourvue de toutes valeurs. de cette déliquescence s'explique le choix de cette jeunesse qui préfére se réfugier dans sa propre destruction par la recherche toujours plus vertigineuse d'un plaisir artificiel, qui ne peut amener qu'à la destruction de l'être. En tant que lecteur, je me suis surpris en manifestant un intérêt croissant au fur et à mesure que ces jeunes s'enfonçaient de plus en plus dans leur propre débauche, ce qui a créer en moi une sensation de malaise assez forte née de ma curiosité, il faut bien l'avouer, malsaine. Ce qui m'a fasciné est le déni d'avenir de la part des personnage et leur plongeon dans l'autodestruction. En outre, j'ai beaucoup apprécié le style très particulier de l'auteur. En effet, le mérite de l'écrivain est aussi stylistique. La violence du style, parfois assez cru et le choix de faire du roman dans sa plus grande partie une suite ininterrompue de débauches signe la volonté de bousculer le lecteur, voire de le provoquer, choix qui s'il détourne du livre certains stimule l'intérêt d'autres. L'action du livre est également bien bâtie, alternant de courts chapitres qui sont autant de moments aussi intenses les uns que les autres et permettent au lecteur de voir toute une gamme de jeunes aux personnalités différentes. Par ailleurs quelques passages sont réellement des moments assez poétiques. Par dessus tout , j'ai vivement apprécié la fin, qui tranche de manière spectaculaire avec le reste du récit. Alors que jusque là il était donné à lire au lecteur un style vif mettant la réflexion au second plan, la fin est poétique et symbolise le message que l'auteur veut nous faire passer : l'ombre que Ryû croit s'abattre sur lui et qui le plonge dans la confusion et la terreur symbolise la victoire d'un monde funeste et vide de sens qui s'impose au personnage, en dépit de toute sa volonté d'y échapper par tous les moyens possibles. + Lire la suite

02 septembre 2012
Lili se tourne à demi e respirant profondément. Elle gémit tout bas. dérangée, la légère couverture qui la couvrait semble lui fausser compagnie au ralenti; Ses longs cheveux forment un grand S collé à son dos. un peu de sueur luit au creux de ses reins. Les sous-vêtements qu'elle portait hier sont éparpillés sur le sol. roulés en boule et jetés loin, ils paraissent tout petits; on croirait des taches de peinture ou des brûlures dans le tapis. + Lire la suite