Causes toujours


Livres Couvertures de Causes toujours
4.44 étoiles sur 5 de 9 Commentaires client

Causes toujours - A partir de l'an 2000 et jusqu'en février 2006 (un mois avant sa mort), les lecteurs dominicaux de La Montagne et les différents titres du Groupe Centrefrance ont entendu la voix ardente, provocante, féroce, de Philippe Muray. Une voix qui dénonçait inlassablement l'escroquerie du monde moderne voué à l'hyperfestif et à la bouffonnerie du politiquement correct.

Télécharger Livres En Ligne

Détails Causes toujours

Le Titre Du LivreCauses toujours
AuteurPhilippe Muray
ISBN-102844462510
EditeurDescartes & Cie
Catégorieschroniques
Évaluation du client4.44 étoiles sur 5 de 9 Commentaires client
Nom de fichiercauses-toujours.pdf
La taille du fichier25.55 MB


09 novembre 2014
Comment se faire remarquer, en d'autres termes? Ce n'est pas si simple. On a beau chatouiller les puissances de l'immobilisme, elles restent inertes (ce qui est assez logique pour des puissances de l'immobilisme). (....) Le "créateur" candidat à la persécution bat la campagne à la recherche de son persécuteur. Quelques fois, tout de même, il en trouve un. Cinq minutes. Le temps de se coudre des galons de briseur de tabous. Et d'acquérir un statut de victime expiatoire qui lui permettra de réunir autour de lui un comité de souleveurs de tollés. + Lire la suite

16 novembre 2015
La discrimination, on rougit de le rappeler, est à l'origine, et littéralement, l'action de distinguer des objets de pensée, ou de discerner les choses les unes des antres. Il n'y a donc pas un propos, dans quelque langue que ce soit, il n'y a pas une phrase issue d'une pensée un peu construite, qui ne soit, en son essence, discriminatoire. La parole ne s'énonce que pour distinguer ou différencier. Toute opinion est un tri. Toute remarque, même la plus évasive, commence par écarter ce dont elle ne parle pas et que, par conséquent, elle "discrimine". Au-delà, ou en deçà, de cette verbalisation par laquelle l'être humain adulte se distingue de toutes les autres espèces, s'étend le vaste domaine des borborygmes, gargouillis, onomatopées et autres baragouins. Disons : le parler-bébé. Ou la glossolalie, qui est une verbigération particulière, dépourvue de structures et inintelligible, une salade de mots informe et sonore ne renvoyant à aucune réalité anthropologique, cosmique ou historique. + Lire la suite

19 décembre 2017
Regard lucide, drôle et cynique sur notre société. Bienvenue dans le réel. Si vous aimez Houellebecq vous aimerez sans doute Muray