La Vénitienne et autres nouvelles


Livres Couvertures de La Vénitienne et autres nouvelles
3.59 étoiles sur 5 de 29 Commentaires client

La Vénitienne et autres nouvelles - Ce recueil réunit les premiers textes de prose écrits en anglais par l'auteur de Lolita mais également des nouvelles russes restées inédites, ou bien n'ayant pas refait surface depuis leur publication au début des années vingt, dans différents journaux émigrés de Berlin. Dans ces nouvelles, il flotte un air de nostalgie et haute poésie, et comme la prémonition que le rire et le lyrisme désenchanté sont les grandes figures de style d'une littérature de l'exil. ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La Vénitienne et autres nouvelles

Le Titre Du LivreLa Vénitienne et autres nouvelles
AuteurVladimir Nabokov
ISBN-102070386244
EditeurGallimard
Catégorieslittérature
Évaluation du client3.59 étoiles sur 5 de 29 Commentaires client
Nom de fichierla-vénitienne-et-autres-nouvelles.pdf
La taille du fichier26.92 MB


17 mai 2012
L'air printanier. Légèrement duveteux. Vois-tu ces tilleuls le long de la route ? Les branches noires, dans des paillettes vertes et humides. Tous les arbres au monde se déplacent quelque part. Pèlerinage éternel. Te souviens-tu des arbres qui marchaient le long des fenêtres des wagons quand nous venions ici, dans cette ville ? Te souviens-tu des douze tilleuls qui se concertaient pour savoir comment traverser la rivière ? Et il y a plus longtemps encore, en Crimée, j'ai vu un cyprès penché au-dessus d'un amandier en fleur. Le cyprès avait été autrefois un grand gaillard de ramoneur avec sa brosse en fil de fer et son échelle sous le bras. Il était, le pauvre, fou d'une blanchisseuse, rose comme les pétales de fleurs d'amandier. Ils avaient alors fini par se retrouver, et ils allaient ensemble quelque part. Son tablier rose se gonfle ; il s'est penché timidement vers elle, comme s'il avait encore peur de la tacher avec de la suie. C'est un très joli conte. Tous les arbres sont des pèlerins. Ils ont leur Messie, et ils le cherchent. Leur Messie est le royal cèdre du Liban, mais peut-être aussi un tout petit buisson, tout à fait insignifiant, dans la toundra... Aujourd'hui, les tilleuls traversent la ville. On a voulu les retenir. On a entouré les troncs de grilles rondes. Mais de toute façon, ils se déplacent... + Lire la suite

15 mai 2012
Je t'interrompis par mon silence. Une tache de soleil glissa de ta jupe sur le sable : tu t'écartas légèrement. (...) Un moment s'écoula : durant cet instant beaucoup de choses s'étaient passées dans le monde : quelque part un gigantesque bateau était allé par le fond, on avait déclaré la guerre, un génie était né. Ce moment s'était écoulé.

20 avril 2017
La lecture de "La vénitienne et autres nouvelles" est une très agréable surprise. Je découvre la prose poétique de Vladimir Nabokov avec ces nouvelles écrites dans les années 1920 et je suis sous le charme. A cette époque, il a été obligé d'émigrer avec sa mère, son père ayant été assassiné par des Russes blancs d'extrême-droite. Il écrira plus tard : « Je suis un écrivain américain, né en Russie et formé en Angleterre, où j'ai étudié la littérature française avant de passer quinze années en Allemagne ». On sent qu'il est inspiré par ses racines russes et que sa prose est aussi nourrie de diversité culturelle. En lisant "La Vénitienne" j'ai eu un peu peur d'un plagia du portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde ou encore du portrait de Nicolaï Gogol. Et bien, pas du tout, même s'il y a des points communs (le tableau et le fantastique), Nabokov réussi à entretenir le suspense avec un portrait de femme qui capte sur la surface de la toile le rêve d'un jeune homme trop amoureux. La nouvelle conte en effet l'histoire d'un homme qui va être comme aspiré dans le tableau pour se retrouver auprès du personnage qu'il représente, la belle vénitienne qui ressemble à la vraie femme aimée. Et puis, j'aime le style de Nabokov. Il décrit avec minutie les événements en faisant de longues phrases, ce qui donnent une sensation de grande fluidité. Lu en avril 2017 + Lire la suite