La Cavale du géomètre


Livres Couvertures de La Cavale du géomètre
3.62 étoiles sur 5 de 229 Commentaires client

La Cavale du géomètre - " Cela fait une drôle d'impression de ne pas savoir qui on est, d'où on vient ni où on va. Taavetti Rytkönen, soixante-huit ans, était exactement dans cette situation. Il ne savait pas où il allait, ni qu'il venait de sortir d'une agence de la Banque nationale, où il avait oublié son portefeuille et ses papiers d'identité, mais tout de même pensé à fourrer dans sa poche intérieure une liasse de billets épaisse d'un centimètre et demi... " Un géomètre amnésiq...

Télécharger Livres En Ligne

Détails La Cavale du géomètre

Le Titre Du LivreLa Cavale du géomètre
AuteurArto Paasilinna
ISBN-102070414256
EditeurGallimard
Catégoriessatire
Évaluation du client3.62 étoiles sur 5 de 229 Commentaires client
Nom de fichierla-cavale-du-géomètre.pdf
La taille du fichier21.34 MB


15 octobre 2013
La "cavale" fait partie de mes livres préférés. Un des personnages principaux d'Arto est frappé d'Alzheimer. Plutôt que d'en faire un mélo pleurnichard, Arto rend la maladie à la fois légère et digne...C'est un tour de force que seul Arto pouvait accomplir. Une fois de plus, les personnages sont vrais, différents, attachants, poignants, admirables, libres...bien loin de nos clichés et statistiques socio-économiques. Cela fait respirer. Merci, Arto !

04 mai 2013
En un certain sens, les humains, ceux de sexe masculin en tout cas, étaient comparables à des véhicules d'occasion. On pouvait reconnaître le modèle et évaluer le kilométrage. Un observateur averti était capable de dire si les amortisseurs étaient encore bons, si l'embrayage patinait, si les cylindres étaient usés. Les hommes étaient comme des poids lourds : les vieux comme de vieux camions et les jeunes comme des camions neufs. Mais il y en avait aussi qui ressemblaient plutôt à des mobylettes ou à des scooters des mers. + Lire la suite

04 décembre 2011
Mäkitalo donnait ensuite des instructions pour la chasse au taureau. Il indiquait la longuer d'onde sur laquelle on pouvait écouter l'émetteur accroché au cou d'Eemeli. C'était la même que celle sur laquelle la radio locale de Nivala retransmettait la mese le dimanche, c'était facile à se rappeler. A Nivala, les gens s'étaient demandé pourquoi d'étranges signaux sonores se faisaient entendre depuis quelque temps pendant les émissions religieuses. Les paroissiens les plus dévôts y voyaient un avertissement, un message divin annonçant que la fin du monde était proche. A Lestijärvi, cette même longueur d'onde était utilisée la nuit par une radio qui diffusait du rock sataniste, au travers duquel on entendait à peine le signal des taureaux. + Lire la suite