Le passager de la nuit


Livres Couvertures de Le passager de la nuit
4 étoiles sur 5 de 12 Commentaires client

Le passager de la nuit - Quand a paru ce Passager de la nuit, la sale guerre d'Algérie battait son plein et commençait à gangréner la France entière. C'était après Palestro, après Charonne, et nous étions peu nombreux alors- à peine plus de 121 ! - à oser soutenir sur le territoire français le Front de Libération National de l'Algérie. A cette époque, notre général-président et ses ministres s'égosillaient encore : "Algérie française! Algérie française ! " Les quelques pamphlets cour...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Le passager de la nuit

Le Titre Du LivreLe passager de la nuit
AuteurMaurice Pons
ISBN-102757865722
EditeurPoints
Catégoriesrécits
Évaluation du client4 étoiles sur 5 de 12 Commentaires client
Nom de fichierle-passager-de-la-nuit.pdf
La taille du fichier26.62 MB


16 août 2017
Le décor est planté dès les premières phrases : "Le soir tombait. Nous roulions en silence. Sur la route devenue large et lisse, les lignes jaunes, tout au long des courbes, traçaient leur message en morse rapide. Au dessus de la voiture ouverte, les arbres glissaient dans l'eau du ciel comme les algues d'un grand fleuve". Roman rapide, sous forme de road-movie qui défile au travers de paysages routiers d'une France majestueuse, même s'il s'agit là d'une France tourmentée pendant la guerre d'Algérie, où une mystérieuse Bernadette confie un non moins mystérieux voyageur au narrateur, pilote d'une décapotable sportive. Les pistons s'arrachent, le bruit du moteur couvre celui de la guerre clandestine des réseaux. L'histoire se construit dans les pointillés, les non-dits entre le pilote et le passager taciturne, et dans les courbes de l'asphalte. Silence on s'organise, le réseau opère. Mais un troisième larron, le lecteur, peut vite s'embarquer dans l'aventure, témoin d'une ambiance cinématographique, addictive et envoûtante. Un court récit, rapide et incisif comme la décapotable, magnifique de mystère bitumé.  Un roman écrit en 1959, réédité chez "Signatures". A lire et à conseiller à mon avis, dans le grand réseau des lecteurs cette fois. + Lire la suite

30 septembre 2017
- Mais dites-moi, lui demandais-je alors froidement, vous êtes vraiment recherché par la police ? - Vous ne voulez pas comprendre, me répondit-il avec une brusquerie inattendue. Nous sommes tous, constamment, recherchés, surveillés, suspectés, contrôlés, arrêtés par votre police. Nous sommes un demi-million d'Algériens en France. Un demi-million d'otages.

02 septembre 2017
Pour une affaire de film qui se tourne, sans grand importance, Georges, le narrateur se rend à Champagnole, Jura... La route s'annonce belle, la nuit sereine et accueillante. Georges a avec sa décapotable une relation animale dont il tire une jouissance de tous les instants. Elle répond à ses ordres, guide ses pas, partage ses élans. le paysage défile, splendide, silencieux. A la lumière des phares, les villes-étapes défilent. Les pensées errent, rappellent fugitivement le souvenir d'une femme aimée. A ses côtés , un énigmatique Algérien, qu'une amie lui a demandé de transporter. Un jeune Algérien alors que là-bas la guerre tue impitoyablement, et qu'ici certains posent des bombes. Et que Georges , lui, n'en pense pas grand chose. Ce passager d'une nuit est taciturne, brutal parfois. Mais au fil des kilomètres, malgré "les paroles énigmatiques" et les "gestes suspects" du début, la langue se délie, une confiance s'installe et le conducteur passe d'une certaine rage à une fascination pour cet homme dérangeant qui lui révèle des choses insoupçonnées : la lutte secrète des armées clandestines du FLN. Cette nuit étrange et belle, pleine de sensations mêlées à l'impression étrange de découvrir un monde de combat pour la liberté trop longtemps ignoré, laissera une marque indélébile en Georges, ce jeune homme insouciant qui fume la pipe, aime sa voiture et les femmes. C'est un court récit, un huis-clos envoûtant, écrit avec une belle élégance, une sensualité mêlée de violence. On est embarqué dans cette voiture, qui roule abruptement ou s'apaise, selon l'état d'esprit de son conducteur, on accompagne ces deux hommes, la tension palpable entre eux. Une compréhension cruciale s'installe, de révélations en mystères, au fil des pages, des heures, des kilomètres. C'est beau, d'autant qu'on apprend dans la préface que ce roman a été un roman de courage et de lutte, qui circulait dans les prisons, "de cellule en cellule" entre les combattants français et algériens incarcérés. + Lire la suite