Un jardin avec horizon


Livres Couvertures de Un jardin avec horizon
4.1 étoiles sur 5 de 5 Commentaires client

Un jardin avec horizon - Après la mort trop jeune d'une mère très aimée, nous dit l'auteur, il s'agissait d'écrire, envers et contre tout, sur la joie. Ce sont les souvenirs de la première enfance revenus par éclats, par « flashes », dans un lieu (la « maison de vacances », en Normandie) qui aimante les souvenirs des générations précédentes. Écrit donc pour apprendre à survivre à la disparition d'une mère, le livre déborde son intention première : il devient le « tombeau » non seulement du ...

Télécharger Livres En Ligne

Détails Un jardin avec horizon

Le Titre Du LivreUn jardin avec horizon
AuteurHélène Raveau
ISBN-102706714123
EditeurSalvator
Catégorieschroniques
Évaluation du client4.1 étoiles sur 5 de 5 Commentaires client
Nom de fichierun-jardin-avec-horizon.pdf
La taille du fichier21.79 MB


14 mars 2017
Un roman d'enfance, où l'auteure se souvient, pages après pages , égraine ses souvenirs, en particulier les jours de vacances dans la maison de campagne familiale. Une chronique douce amère, où elle évoque en figure centrale l'image d'une mère aimée et meurtrie dès sa naissance par le secret même de cette naissance. Par moment l'auteur arrive à faire passer une émotion vraie et sincère. Mais par moment, seulement, tandis qu'à d'autres elle se livre à un véritable exercice de style, en délivrant au lecteur la phrase la plus longue possible ( plusieurs phrases font presque une page chacune). Mauvais choix pour ma part, parce que d'une part j'ai du chercher quel était le sujet de chacune de ces phrases pour les comprendre , mais en plus cela nuit aux sonorités très harmonieuses de ce texte et en gâche le potentiel poétique.

11 février 2017
Lien : http://lechatquilit.e-monsit..

10 mars 2017
Avec un soin presque maniaque, la narratrice consigne le moindre détail du décor des vacances de son enfance, en particulier le fameux jardin. Chaque brin d'herbe, chaque arbre est méticuleusement décrit et le reste l'est à l'avenant, que ce soit les plats des repas familiaux, les livres lus (un chapitre entier sur la première lecture du « Comte de Monte-Cristo », décrite depuis l'aspect physique du livre au ressenti de la narratrice). L'écriture est jolie, elle est fraîche et poétique. On se laisse volontiers bercer et emporter jusqu'à la Normandie, dont on sent presque les odeurs. On ressent en sourdine toute la mélancolie de l'auteur : son désir de vouloir immortaliser son paradis perdu, en notant le moindre détail de ses souvenirs, a quelque chose de bouleversant. L'enchaînement des descriptions a pu me lasser un peu, au bout d'un moment... On comprend que certains détails soient précieux pour celui dont c'est les souvenirs, mais ils ne sont pas forcément toujours passionnants pour le lecteur... On a parfois l'impression de suprendre un poétique et douloureux monologue intérieur, dont on est forcément un peu exclu. Même si l'empathie n'empêche pas quelques petits passages d'ennui, ça reste un bien joli et émouvant roman, qui ramenera forcément le lecteur à sa propre enfance. + Lire la suite